Home Actualités Scoop édito : Qui, entre Donald Trump et Joe Biden, peut être favorable à Haïti ?
Actualités - novembre 4, 2020

Scoop édito : Qui, entre Donald Trump et Joe Biden, peut être favorable à Haïti ?

Le scrutin de l’élection présidentielle américaine opposant Joe Biden à Donald Trump retient grandement notre attention. Parallèlement au sujet d’Évelyne Sincère qui fait la une des actualités chez nous, il occupe notre espace médiatique.

Depuis la fermeture des bureaux de vote dans la nuit du mardi trois novembre écoulé, les regards sont attentifs en Haïti guettant la proclamation des résultats. Ils sont légions, nos concitoyens s’attendant à la victoire du candidat démocrate pour chasser le président Jovenel Moise du pouvoir.

Notre façon de penser témoigne de notre grande ignorance en matière des relations internationales. D’un point de vue réaliste en diplomatie, les peuples fondent leurs relations sur la base de leurs intérêts. Les États-Unis ont une politique étrangère. Celle-ci consiste à protéger leurs valeurs, leurs intérêts dans les pays étrangers.

Les américains collaborent avec les dirigeants étrangers en fonction de leurs intérêts. Pourvu qu’un chef d’État se dispose à appliquer leurs prédispositions, les autorités américaines sont prêtes à nouer des relations avec lui. Les États-Unis ne protègent pas Jovenel Moise. Ils défendent leurs intérêts. Autrement dit, ils le protègent de manière intéressée. Ils le soutiennent parce qu’il préserve les intérêts américains en Haïti.

Les Républicains et les Démocrates, chacun avec sa particularité, s’inscrivent dans cette logique. Leur principale mission consiste, d’abord et avant tout, à défendre les intérêts de l’État ou du peuple américain.

Nous avons plus d’un million d’haïtiens qui vivent aux États-Unis. Par rapport à la politique migratoire de Donald Trump défavorable aux étrangers et sa politique nationaliste/exclusive, la proportion d’émigrés haïtiens qui soutiennent Joe Biden ne s’est pas lésée.

Donald Trump représente une grande menace pour une bonne partie de la diaspora haïtienne. Expatriés, en quête d’un mieux-être, nos compatriotes risquent gros de se faire rapatrier en Haïti, leur pays d’origine qui vit systématiquement en crise et qui ne peut rien leur garantir. D’autant plus qu’ils représentent un grand pillier dans l’économie haïtienne. Ils soutiennent les familles à hauteur de près d’un milliard de dollars américains chaque année.

Trump ne représente pas seulement une menace pour les émigrés haïtiens aux États-Unis, il représente aussi une menace pour les familles haïtiennes.

Mozard Lombard,

Éditorialiste chez Radio Télé Scoop,

Tél : (509) 3147-1145,

Email : [email protected]

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *