Home Actualités Haïti débat : L’assassinat du bâtonnier Monferrier Dorval est un crime d’État, explique Me Sonet Saint Louis
Actualités - septembre 15, 2020

Haïti débat : L’assassinat du bâtonnier Monferrier Dorval est un crime d’État, explique Me Sonet Saint Louis

Dans un débat du genre académique à l’occasion de la journée internationale de la démocratie, ce mardi 15 septembre 2020, sur le plateau de la Radio Télé Scoop, avec le conseiller politique de président de la République, Patrick Crispin, Me Sonet Saint Louis impute la responsabilité de l’exécution du feu bâtonnier Dorval à l’État haïtien.

« Le meurtre du premier des avocats, Me Monferrier Dorval, est un crime d’État. L’État haïtien est responsable du forfait du bâtonnier. Nous vivons dans un contexte de violence généralisée permis par l’État », explique le spécialiste en droit pénal, à l’émission Haïti débat, soulignant que nous avons en Haïti dans un État de dictature, c’est-à-dire un État dans lequel la démocratie est absente, où il n’existe que le pouvoir exécutif.   

La première fonction de l’État, poursuit l’homme de loi, c’est de garantir la sécurité de ses citoyens. Les citoyens sont victimes de sa faillite. Au même titre que Jean Léopold Dominique, Me Dorval ne trouvera pas de justice.

Ne réfutant pas la thèse du juriste, le conseiller politique du président Jovenel Moise, Patrick Crispin ne dédouane pas l’État haïtien. L’approche de Me Sonet Saint Louis, indique-t-il, est une approche théorique conventionnellement acceptable. L’État est responsable parce qu’effectivement il est là pour garantir la sécurité de tous les citoyens.

Mozard Lombard,

Éditorialiste chez Radio Télé Scoop,

Tél : (509) 3147-1145,

Email : [email protected]

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *