Home Actualités Notre Dame de L’Assomption à Petit Goâve : Junior Bonheur promet de faire avancer la ville et de lui ramener ses éclats d’antan
Actualités - août 16, 2020

Notre Dame de L’Assomption à Petit Goâve : Junior Bonheur promet de faire avancer la ville et de lui ramener ses éclats d’antan

Le spectre de la Covid-19 plane sur la cité de Faustin Soulouque à l’occasion de la célébration de la Notre Dame de l’Assomption. La chaleur festive d’antan mettant habituellement en branle toute la ville n’a pas été remarquée ce 15 août 2020 à Petit Goâve.

La fête solennelle de Notre Dame de l’Assomption a été célébrée sans faste dans la cité de Faustin Soulouque. Le climat était plutôt sombre. Jusque vers les trois heures de l’après-midi, un calme plat a régné dans la ville.

Envers et contre tout, le commissaire principal de la commune, Charles Monode, a exprimé son engagement à assurer la sécurité de la population en cette circonstance spéciale dont le festival Dous Makos et la messe eucharistique traditionnelle de l’église catholique, chantée dans un sanctuaire préparé pour accueillir les fidèles et les pèlerins en attendant la finalisation des travaux de construction de la cathédrale, sont les deux événements qui donnent une illusion du 15 août à Petit Goâve cette année.

« Nous avons pris les dispositions nécessaires pour garantir la sécurité de la ville. Notre effectif a été renforcé. Les autorités ont mis à notre disposition une patrouille de l’UDMO. Nous avions moins de 100 policiers sous notre commandement. Le nombre d’agents cantonné à la commune ne correspond nullement à la taille de la population qui est de plus de trois cent milles habitants. Nous exigeons son augmentation », a formulé Monsieur Monode, interviewé dans son bureau par notre reporteur Jean François Darius.

La célébration de la patronale de Notre Dame de l’Assomption a été une occasion pour la nouvelle équipe placée à la tête de la mairie de s’entretenir avec les représentants des médias. Dans une conférence de presse donnée, après la messe, à l’hôtel Fort Royal, l’agent exécutif intérimaire principal, Junior Bonheur, flanqué de ses deux assesseurs, Monsieur Coriolan Vickson et Madame Valéry Louissaint, a promis de faire progresser la ville et lui ramener ses éclats d’antan.

« Nous allons faire avancer la ville. Nous avons commencé avec le projet d’éclairage. Nous voulons ramener la sécurité et la propreté dans la commune comme autrefois. Petit Goâve doit revenir comme avant », a fait savoir le maire principal.

Mozard Lombard,

Éditorialiste Chez La Radio Télé Scoop,

Tél : (509) 3147-1145,

Email : [email protected]

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *