Home Actualités Deux projets de l’exécutif n’ont pas reçu la bénédiction de la Cour des comptes
Actualités - juillet 14, 2020

Deux projets de l’exécutif n’ont pas reçu la bénédiction de la Cour des comptes

La Cour des comptes et du Contentieux administratif a fait obstacle à deux projets de l’exécutif ces derniers mois.   Il s’agit d’un projet de location de 3 hélicoptères pour la somme de 3, 3millions de dollars et celui de réparation des lampadaires solaires qui devait couter 1,2 millions au Trésor public. L’information a été relayée par le quotidien Le Nouvelliste.  

La CSC/CA, a jugé que le projet de location d’hélicoptères « n’est pas dans l’intérêt de l’État »,  et a sanctionné ce projet signé entre le MPCE et Helico SA d’un «avis défavorable ». C’est pour la deuxième fois que ce projet a été bloqué par la Cour tout en recommandant à l’Exécutif de faire d’autres choix économiquement plus viables.

L’affrètement de 3 hélicoptères devrait assurer le transport de hauts dignitaires de l’État haïtien, des cadres de l’administration publique nationale ainsi que des dignitaires étrangers  en visite en Haïti allant du 1er octobre 2019 au 30 septembre 2020. La CSC/CA rappelle au MPCE que: « le Trésor public gagnerait si l’État haïtien consentait à faire l’acquisition d’avions ou d’hélicoptères.

L’autre projet qui n’a pas reçu l’avale de la Cour des comptes c’est le projet des travaux de réhabilitation des lampadaires solaires. L’exécutif a sollicité 1,2 million de dollars pour la réalisation dudit projet- initié sous l’administration Martelly/Lamothe, il y a de cela sept ans, dont l’investissement a coûté 14 millions dans le fonds PetroCaribe.

La CSC/CA a retourné ce projet afin que les responsables puissent fournir des informations sur la durée de ce protocole, la définition administrative, financière et technique de ces travaux, le contrat d’achat de lampadaires initialement installés, le rapport de l’état des lieux des travaux à effectuer, les dossiers d’appels d’offres pour la sélection des entreprises et la signature de marché.

Michelson Césaire

Rédacteur de Radio Télé Scoop

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *