Home Actualités Haïti débat : Georges Michel croit que le débat sur le mandat de Jovenel est absurde
Actualités - juin 18, 2020

Haïti débat : Georges Michel croit que le débat sur le mandat de Jovenel est absurde

« Il faut interpréter les textes à la lumière de la logique. Le droit, c’est la logique codifiée. Nous sommes une bande de tricheurs. Nous devons cesser de faire de la politique de tricherie », telle la déclaration de l’historien Georges Michel pour critiquer les acteurs soutenant absurdement le départ de Jovenel Moise du pouvoir pour le 7 février 2021.

Le constituant de la constitution de 1987 a fait cette déclaration ce jeudi 18 juin 2020, à l’émission Haïti débat, pour ramener  les trompeurs à la raison.

Je sais, dit-il, que le mandat de tout président commence le jour où il a prêté serment. Nous avons appris que 17 + 5=22.  Donc, le président doit partir en 2022.

« Je partage la position défendue par les protagonistes qui soutiennent la date du 7 février 2022 », a indiqué le journaliste chevronné, soulignant son objectivité dans le dossier et son désengagement de la politique.

L’article 134.2, poursuit l’écrivain haïtien, brandi par les adversaires du président de la République ne tient pas debout. Jovenel Moise, explique-t-il, ne peut avoir un mandat qui commence sous la présidence de Jocelerme Privert. C’est une absurdité.  

La discussion sur le mandat de Jovenel est faussée. Elle ne se fonde pas sur la raison. Elle tend à abrutir la population en proie à une éducation au rabais.

Les acteurs auraient rendu plus de service au peuple qui vit dans la panade avec une insécurité insupportable, s’ils cherchaient à trouver une entente avec le pouvoir pour sortir le pays dans cette situation de grande pauvreté dans laquelle il se retrouve.

Le débat aurait dû être porté aujourd’hui sur la problématique de l’éducation, la misère, l’insécurité, le chômage, le taux d’inflation, pour ne citer que ceux-là, en plus du coronavirus qui nous effraie. Le débat irraisonnable que soulève le mandat de Jovenel Moise montre que les acteurs ne s’intéressent qu’au pouvoir.

Mozard Lombard,

Éditorialiste de la Radio Télé Scoop,

Tél : (509) 3147-1145,

Email : [email protected]

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *