Home Actualités Haïti débat : Le président de l’APM, Me Wando Saint Villier, exprime un ras-le-bol contre Jovenel Moise
Actualités - mai 29, 2020

Haïti débat : Le président de l’APM, Me Wando Saint Villier, exprime un ras-le-bol contre Jovenel Moise

Dans une lettre ouverte adressée au président de la République, l’Association Professionnelle des Magistrats a attiré l’attention du chef de l’État sur ses promesses non tenues et ses manquements envers le pouvoir judiciaire haïtien. Joint au téléphone, Me Wando St Villier a exprimé le ras-le-bol de tous les membres de l’APM contre Jovenel Moise.

Nous avons écrit le chef de l’État afin d’attirer son attention sur plusieurs grands points. Nous lui avons rappelé sa promesse électorale de renforcer le système judiciaire, a indiqué Monsieur Saint Villier à l’émission Haïti débat du vendredi 29 mai 2020.

Depuis son ascension à la magistrature suprême du pays, poursuit le magistrat, pas un tribunal n’a été réparé ni construit. Le budget du pouvoir judiciaire demeure entre les mains de l’exécutif. Nous avons écrit le président pour lui demander des explications.

Dans la foulée, le président de l’Association dit attirer l’attention du président sur le dossier des juges, dont le mandat est arrivé à expiration. Il existe des juges, nous dit-il, dont le mandat n’est pas renouvelé, tandis qu’il est expiré depuis 4 ans. Le mandat des magistrats ne sont jamais renouvelé parce qu’ils n’ont pas répondu aux attentes des autorités de l’exécutif.

« Ce n’est pas possible en démocratie. On ne doit pas sanctionner un juge pour son intégrité », a déploré l’homme de loi.

Mozard Lombard,

Éditorialiste de la Radio Télé Scoop,

Tél : (509) 3147-1145,

Email : [email protected]

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *