Home Actualités Haïti débat : Le coronavirus dévoile les bourgeois haïtiens, le pays n’a même pas un hôpital équipé, déplore Présimon Jean
Actualités - avril 8, 2020

Haïti débat : Le coronavirus dévoile les bourgeois haïtiens, le pays n’a même pas un hôpital équipé, déplore Présimon Jean

Le journaliste politique de la Radio Télé Scoop, Présimon Jean, a exaspéré les rentiers haïtiens. Il a été qualifié de raciste après sa déclaration à l’émission Haïti débat du mardi 7 avril 2020 indiquant que le Covid-19 a dénudé la nullité des bourgeois haïtiens qui n’avaient jamais pensé à construire un hôpital dans le pays et qui offrent maintenant $ us 80 000 aux responsables sanitaires dans le cadre de la lutte contre la maladie.

Qualifié de raciste par des entrepreneurs de la place pour avoir critiqué la contribution des concessionnaires de véhicules d’Haïti à hauteur de $ us 80 000 dans une cotisation visant à lutter contre le Covid-19, l’analyste politique a réitéré ses critiques à l’encontre des commerçants haïtiens. Il a, à nouveau, pointé du doigt, ce mercredi, les bourgeois compradors qui n’ont jamais eu pour projet de doter le pays d’un hôpital, voire l’extraire du sous-développement.

Tandis que les bourgeois dominicains ont collecté $ us 263 000 000 pour aider la République Dominicaine à affronter la maladie, les concessionnaires haïtiens ont fourni à Haïti un appui financier inégal au prix de vente d’une voiture d’occasion, a fait remarquer le journaliste.

Lors de la retransmission de l’émission Haïti débat du mardi 7 avril 2020, Présimon Jean, pour dénoncer les bourgeois mercantiles du pays, a évoqué la possibilité que les entrepreneurs spéculateurs, à l’égal de la masse populaire, se fassent tuer par la pandémie, en raison de leur refus cruel d’investir dans le secteur sanitaire haïtien.

Présimon Jean, lors de cette émission, a vertement  critiqué les négociants haïtiens qui n’ont jamais investi dans la production nationale, l’agriculture, le sport, la culture, l’éducation, l’université et la santé en Haïti.

L’évidence de la vérité émise par notre analyste politique, étonnement, a soulevé la colère de certains grossistes qui exploitent bêtement le peuple haïtien depuis plusieurs décennies qui n’ont jamais travaillé pour le développement du pays et qui risquent aujourd’hui de payer les conséquences de leur bêtise.

Si Haïti se retrouve encore dans cette situation de si grande privation, c’est parce que les grands entrepreneurs nationaux n’ont pas su bien jouer leur partition. Ils n’ont jamais pensé au développement du pays. Le développement d’Haïti n’a jamais été un objet d’intérêt pour les bourgeois haïtiens.

Les déclarations de Présimon Jean ont tapé des rentiers haïtiens sur les nerfs, alors que les concessionnaires n’avaient pas décidé, eux-mêmes, de verser les 80 000 dollars pour lutter contre la pandémie dans le pays.

Les concessionnaires, précise Garry Pierre Paul Charles, lors de l’émission du mercredi 8 mars 2020, ont versé les 80 000 dollars, suite à la demande de 200 000 dollars formulée par le Dr Jean Williame Pape, nouvellement installé à la tête d’une commission multisectorielle, pour aider les Centres GHESKIO dans le cadre de la bataille contre la pandémie de coronavirus en Haïti.

Mozard Lombard,

Éditorialiste de la Radio Télé Scoop,

Tél : (509) 3147-1145,

Email : [email protected]

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *