Home Actualités Haïti débat / Coronavirus : Quatre (4) nouveaux cas avérés en Haïti, des enfants sont en quarantaine dans une situation de peur bleue à Saint Michel
Actualités - mars 23, 2020

Haïti débat / Coronavirus : Quatre (4) nouveaux cas avérés en Haïti, des enfants sont en quarantaine dans une situation de peur bleue à Saint Michel

Le Ministère de la Santé Publique et de la Population a confirmé quatre (4) nouveaux cas liés au coronavirus dans le pays. Ces nouveaux cas testés positifs portent le nombre de contamination en Haïti à six (6) au lundi 23 mars 2020. La commune de Saint Michel de l’Attalaye est en confinement, selon le chef de l’État. Les enfants de l’orphelinat sont en quarantaine dans une situation de peur inquiétante.

Peu après la révélation des deux premiers cas, un étranger/européen et un ressortissant haïtien, jeudi dernier, le président de la République, Jovenel Moise, avait annoncé la décision de l’État haïtien de confiner la circonscription de Saint Michel de l’Attalaye, le lieu d’accueil du contaminé belge qui était en contact avec des enfants à travers un orphelinat.

Joint au téléphone ce lundi, lors de la retransmission de l’émission Haïti débat, l’ancien député de la commune, Meltinord Verdieu, a exprimé son incompréhension au regard de la situation de non confinement réelle de la ville par rapport à l’annonce du président.

« Je ne comprends pas en quoi la commune est-elle confinée. Quand une ville est confinée, la population doit être prise en charge », a fait valoir l’ancien parlementaire, critiquant la situation des centres hospitaliers de la ville.

Monsieur Verdieu a souligné le fait que les dispensaires de la ville ne disposent pas d’équipements sanitaires de base pour ausculter les patients. Selon lui, Il n’y a même pas de savons pour le lavage des mains.

Meltinord Verdieu, lors de son intervention, a évoqué, par ailleurs, la situation de grande peur des enfants mis en quarantaine dans l’orphelinat. « Les enfants sont mis en quarantaine dans l’orphelinat avec beaucoup de frayeur. Aucune mesure n’a été prise pour garantir la sécurité de l’espace. L’État haïtien se doit d’être plus proactif dans ce dossier », a-t-il fait savoir, déplorant un problème cruel de communication de la part des autorités envers la population.

À en croire député Verdieu, certaines personnes de la population ne savent même pas si un cas testé positif avait été détecté dans l’orphelinat. Ainsi, il exige une campagne de communication à plus grande échelle dans la commune pouvant atteindre tous les habitants.

Mozard Lombard,

Éditorialiste de la Radio Télé Scoop,

Tél : (509) 3147-1145,

Email : [email protected]

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *