Home 5 Actualités 5 Haïti débat / Coronavirus : Les frontières haitiano-dominicaines ne sont pas encore tout à fait calfeutrées

Haïti débat / Coronavirus : Les frontières haitiano-dominicaines ne sont pas encore tout à fait calfeutrées

La mesure de l’État haïtien de stopper les va-et-vient dans les frontières haitiano-dominicaines n’a pas été respectée à Belladère et à Malpasse, nous informent nos envoyés spéciaux sur les lieux, Campane Joseph et Réginald Miracle.

Contrairement à ce qu’indique la mesure annoncée dimanche dernier par les autorités haïtiennes de bloquer temporairement la circulation humaine  dans les lisières dominicano-haitiennes pour empêcher l’arrivée du coronavirus en Haïti en provenance de la République Dominicaine qui dit enregistrer près de 21 cas de contamination à ce jour, des va-et-vient ont été observé, ce mardi 17 mars 2020, dans les points frontaliers de Belladères et de Malpasse.

Pendant que le nombre de cas d’infection au coronavirus ne cesse de s’alourdir en terre voisine, des ressortissants haïtiens continuent de faire des allées et retours entre la République Dominicaine et Haïti à partir de la frontière de Belladères, nous signale Campane Joseph.

« Les agents de la PNH ont bloqué les Bus de transport en commun du côté de la République Dominicaine. Des passagers sont descendus des Bus pour franchir à pieds les barrières de séparation », nous a rapporté notre journaliste reporteur, soulignant la présence de seulement trois (3) infirmières dans l’un des deux points de passage qu’il y a sur la frontière examinant les ressortissants.  

Selon notre analyste politique, qui a parcouru la commune, ce mardi, avant de se rendre sur la frontière, un vent de panique souffle sur la population. Les activités vont au ralenti sur la frontière.

Même son de cloche avec Réginald Miracle. Les bus de transport en commun ne peuvent par traverser la frontière à Malpasse. Mais, les commerçants continuent de faire des allées et venues à pieds.

Contrairement à Belladères, des récipients d’eau et du savon, mis à la disposition de la population pour qu’elle puisse se laver les mains, ont été observés sur la frontière de Malpasse. À l’inverse de Belladères, sur la ligne frontalière de Malpasse, les agents de contrôle sanitaire n’ont pas été remarqués.

Mozard Lombard,

Éditorialiste de la Radio Télé Scoop,

Tél : (509) 3147-1145,

Email : [email protected]

Réagir à cet article

About Mozard Lombard

Mozard Lombard

Check Also

L’ancien Ministre de la justice, Me Jean Roudy Aly, installé à la tête de l’OMRH

L’ex Ministre de la Justice et de la Sécurité Publique,  Jean Roudy ALY, a été …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *