Home 5 Actualités 5 Libre édito : Quand l’Ambassade américaine à Port-au-Prince ironise sur Haïti à l’occasion de la commémoration du 12 janvier

Libre édito : Quand l’Ambassade américaine à Port-au-Prince ironise sur Haïti à l’occasion de la commémoration du 12 janvier

Dans une déclaration rendue publique le dimanche 12 janvier 2020, à l’occasion de la commémoration du dixième anniversaire du tremblement de terre dévastateur qui a frappé Haïti en 2010, l’Ambassade américaine à Port-au-Prince  se moque d’Haïti.

Dans cette déclaration, les représentants américains en Haïti appellent les haïtiens à l’unité pour honorer la mémoire des disparus de 2010. Ils ont, toutefois, rendu un hommage dissimulé aux victimes de ce séisme.  Selon l’Ambassade, ce tremblement de terre est à la base des milliers de perte en vie humaine qui ont été recensés.

Les dégâts occasionnés par le tremblement de terre du 12 janvier 2010 n’étaient pas inévitables. Ils pouvaient être évités. Ce séisme qui avait frappé les départements de l’Ouest et du Sud Est d’Haïti était un séisme de magnitude 7.3 sur l’échelle de Richter.  Le tremblement de terre de plus forte magnitude, 9.5, qui a frappé le monde enregistré au Chili en 1960, n’avait pas causé la mort d’autant de personnes, plus de 200 mille.

« Aujourd’hui, nous nous joignons aux haïtiens et à leurs partenaires à travers le monde pour honorer les milliers de vies qui ont été soit perdues soit profondément bouleversées à cause du tremblement de terre dévastateur du 12 janvier 2010 », a écrit la déclaration de l’Ambassade. Le tremblement de terre à lui seul n’est pas responsable de l’ampleur des dégâts. Les dirigeants haïtiens sont responsables de la construction anarchique du pays.  

Les américains, dans ce communiqué, disent rappeler avec admiration et gratitude les efforts des haïtiens durant les périodes de reconstruction du pays, entre autres.  « Nous nous souvenons, avec admiration et gratitude, des efforts extraordinaires fournis par les haïtiens durant les périodes de secours, de redressement et de reconstruction », ont-ils formulé. Dix ans après, les séquelles de ce tremblement de terre sont encore visibles dans les régions affectées. Contrairement à ce que les américains laissent comprendre, la situation du pays ne s’est pas encore redressée. Le pays ne s’est pas encore reconstruit. Parler de son redressement et de sa reconstruction, c’est se moquer du peuple haïtien. 

Nous nous souvenons, poursuit l’Ambassade dans sa déclaration, du fait que, même dans les circonstances les plus difficiles, les Haïtiens ont mis leurs divergences de côté et ont travaillé ensemble pour secourir leurs concitoyens et aider leur pays à se remettre de la destruction. Empêtré dans la division, le pays ne s’est pas encore remis de la destruction occasionnée par le séisme du 12 janvier 2010.

Les diplomates américains sont élogieux, dans ce communiqué, à l’égard de la communauté internationale. Selon l’Ambassade, lors de ce tremblement de terre, la communauté internationale avait réalisé dans le pays l’une des interventions humanitaires les plus importantes de l’histoire.

« Ces efforts, (les efforts des haïtiens) associés au travail de la communauté internationale, ont produit l’une des interventions humanitaires les plus importantes de l’histoire avec comme actifs des opérations de secours héroïques, des milliers d’interventions d’ordre chirurgical et médical et la plus grande distribution de denrées alimentaires en milieu urbain qui ait jamais eu lieu. Quatre millions de personnes en ont bénéficié », ont rapporté les américains.

Tout en exprimant sa fidélité et son amitié envers Haïti, l’Ambassade a rappelé qu’elle avait travaillé inlassablement aux cotés des haïtiens pour sauver des vies. Elle affirme, par ailleurs, avoir commencé le processus de reconstruction.

« En tant que partenaire fidèle et en tant qu’ami d’Haïti, les États-Unis, par le biais de l’USAID, des Centres de contrôle et prévention des maladies, des garde-côtes américains, de l’Agence fédérale des situations d’urgence, et d’autres agences, ont travaillé inlassablement aux côtés des Haïtiens pour sauver des vies et commencer le processus de reconstruction », a-t-elle fait savoir.

Tout en réitérant leur engagement pour une Haïti saine, sure et prospère, les américains invitent les haïtiens à tirer les leçons de ce tremblement de terre pour conduire le peuple vers un meilleur avenir. « Tout en réfléchissant sur le passé, les États-Unis réitèrent leur engagement pour une Haïti saine, sûre et prospère. Puissent les leçons apprises ce jour-là nous servent d’inspiration afin que nous puissions fournir des efforts renouvelés pouvant aboutir à un avenir meilleur pour le peuple haïtien », a indiqué l’Ambassade.

Mozard Lombard,

Éditorialiste de la Radio Télé Scoop,

Tél : (509) 3147-1145,

Email : [email protected]

Réagir à cet article

About Mozard Lombard

Mozard Lombard

Check Also

Haïti débat / La sentence des sénateurs : Jovenel Moise ne peut me renvoyer, déclare Youri Latortue

La question de la fin du mandat des sénateurs après le 2e lundi de ce …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *