Home 5 Actualités 5 Haïti débat / Maintenir les barricades, mais Sauter les hôpitaux, l’Ambassade américaine : Arnel Bélizaire apporte des précisions et dénonce une désinformation

Haïti débat / Maintenir les barricades, mais Sauter les hôpitaux, l’Ambassade américaine : Arnel Bélizaire apporte des précisions et dénonce une désinformation

Chapitré d’inciter les militants à continuer à ériger des barricades sur la voie publique en sautant les hôpitaux, les commissariats et l’Ambassade américaine, Arnel Bélizaire moucharde une mésinterprétation. Tout en dénonçant une campagne de désinformation, l’ancien député de Delmas/Tabarre a rectifié le tir en précisant le contexte dans lequel il a employé dans ses propos le mot « sauter ».

Joint au téléphone, lors de la retransmission de l’émission Haïti débat de ce mardi 26 novembre 2019, le militant politique, Arnel Bélizaire, a réaffirmé son engagement dans la lutte contre Jovenel Moise qui, d’après lui, a violé la confiance de la population.

L’ancien parlementaire reconnait avoir recommandé les activistes à continuer à monter des barricades. Mais, il réfute le discours laissant croire qu’il a exhorté les combattants à sauter les hôpitaux, les commissariats et l’ambassade américaine. Quand, il a utilisé le mot « sauter » dans sa déclaration, nous dit-il, c’était de préférence une invitation à les éviter. Autrement dit, le frondeur de l’administration de Jovenel moise avait demandé aux militants d’éviter de mettre des barrages au-devant de ces institutions.

Ainsi, Monsieur Bélizaire a pointé du doigt certains médias qui, pour lui, se lancent dans une campagne de désinformation contre son langage. Il fustige les propriétaires de ces vecteurs qui, selon lui, ne prennent pas position pour le peuple.

L’ancien candidat au sénat de la République pour le département de l’Ouest appelle les militants à continuer à se positionner derrière leurs barricades. Il invite les leaders de l’Alternative et du secteur démocratique à se réunir le plus vite que possible afin de définir l’avenir du mouvement.

Le politicien déconseille les chefs de file de la mobilisation de faire machine arrière. Il les prévient de leur malheur. « Je dirais aux responsables de l’Alternative et du secteur démocratique que là où nous sommes arrivés, nous ne pouvons pas reculer. Si nous reculons, nous feront naufrage », a signifié Arnel Bélizaire.

Mozard lombard,

Journaliste/Rédacteur de la Radio télé Scoop,

Tél : (509) 3147-1145,

Email : [email protected]

Réagir à cet article

About Mozard Lombard

Mozard Lombard

Check Also

Haïti débat / Claudy Gassant au sommet de l’ULCC : Que veut montrer Jovenel Moise ?

Accusé de corruption, Jovenel Moise a nommé un antagoniste à la tête de l’ULCC. La …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *