Home 5 Actualités 5 Haïti débat / Rencontres entre les protagonistes frondeurs : L’opposition plurielle s’accorde pour le départ de Jovenel Moise, mais se désaccorde sur son remplaçant

Haïti débat / Rencontres entre les protagonistes frondeurs : L’opposition plurielle s’accorde pour le départ de Jovenel Moise, mais se désaccorde sur son remplaçant

Les rencontres se multiplient entre les acteurs de l’opposition afin d’arriver à un véritable consensus sur la manière de choisir le remplaçant de Jovenel Moise à la tête du pays. Si tous les protagonistes s’accordent pour la démission du chef de l’État, le choix de son successeur, proposé par l’Alternative, entre les juges de la Cour de Cassation, ne fait pas l’unanimité.

Plusieurs branches de l’opposition politique haïtienne ont noué des discutions avec les différents acteurs de la vie nationale pour trouver une entente sur le remplaçant de Jovenel Moise. Des réunions sont réalisées ces dernières semaines entre les représentants de la commission de facilitation et de passation de pouvoir, installée par les leaders de l’Alternative, et des membres des différents secteurs du pays tels que la presse, l’église, les partis politiques, entre autres.

Joint au téléphone ce lundi 4 novembre 2019, lors de la retransmission de l’émission Haïti débat, l’ancien député du Nord, Hugues Célestin, a indiqué s’être assis avec les différentes figures et structures de l’opposition dans le but de trouver un accord sur le départ du président de la République.

Le porte-parole de la commission de facilitation et de passation de pouvoir ne pense pas que le mouvement de protestation contre le chef de l’État est sans paternité. Selon lui, les leaders de l’Alternative sont les principaux instigateurs de la mobilisation.

Le représentant de la plateforme dénommée « Mache Kontre », Danio Siriac se dit désaccorder au discours sectaire, exclusif de Monsieur Célestin. Selon lui le mouvement n’a pas de maitre.

De la même manière que le député Célestin, Danio Siriac informe avoir déjà rencontré plusieurs acteurs suivant une démarche inclusive pour la résolution de la crise. Il s’interdit d’entrer dans une logique folklorique au regard de la situation morbide du pays.

« Nous ne pouvons pas nous inscrire dans une démarche folklorique pour débrouiller la crise. Notre démarche, c’est de réunir tous les acteurs dans un projet commun », a signifié le coordonnateur du parti OPL.

Danio Siriac croit que les discours exclusifs ne feront que retarder l’harmonie qui doit être constituée au sein de l’opposition pour retirer la population dans la rue revendiquant le chambardement du système.

Mozard Lombard,

Journaliste/Rédacteur de la Radio Télé Scoop,

Tél : (509) 3147-1145,

Email : [email protected]

Réagir à cet article

About Mozard Lombard

Mozard Lombard

Check Also

Haïti débat / La situation de la PNH : Conscient des mauvaises conditions de travail de nos policiers, Jean Michel Lapin annonce des améliorations

Moins de trois semaines après la marche des policiers, revendiquant de meilleures conditions de travail, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *