Home 5 Actualités 5 Néhémie Joseph a été tué pour rendre service au président de la République, dénonce Simon Dieuseul Desras

Néhémie Joseph a été tué pour rendre service au président de la République, dénonce Simon Dieuseul Desras

Les habitants de Mirebalais ont réalisé une marche pacifique ce jeudi 17 octobre 2019, dans la ville de Charlemagne Péralte, révolutionnaire nationaliste haïtien sous l’occupation américaine, en hommage à Néhémie Joseph. Ils ont exprimé leur grogne contre l’ignoble assassinat du jeune journaliste engagé, perpétré dans la soirée du mercredi 9 octobre écoulé. Indigné, le sénateur du Centre, Simon Dieuseul Desras, a dévoilé les exécuteurs de la victime, en indexant des adeptes du président de la République, Jovenel Moise.

Journalistes, membres de la société civile, militants politiques, amis, parents,  représentants de tous les secteurs de la commune, blancs vêtus, ont marché pacifiquement ce jeudi 17 octobre, dans la ville de Mirebalais, à l’occasion de la commémoration du 213e anniversaire de la mort de l’empereur Jean Jacques Dessalines, pour rendre un hommage bien mérité à notre confrère, Néhémie Joseph, assassiné lâchement, mercredi dernier, dont les militants de MOCEC ont levé la voile sur les meurtriers identifiés comme des proches du Parti PHTK.

Immédiatement après le lynchage de notre jeune confrère, l’opinion publique était focalisée, à dessein, sur un échange téléphonique qui mettait aux prises la victime et le PDG de la Radio Télé Scoop. La vérité, qu’on a tenté de camoufler, a rompu les masques criminels sous l’impulsion des acteurs engagés dans le département pour la justice dans le pays.

Révélée, puis tentée de dissimuler, par des manigances politiques, depuis l’annonce de l’homicide, cette vérité est confirmée par le sénateur Simon Dieuseul Desra qui a mis à découvert, aujourd’hui, les vrais assassins de Néhémie Joseph.   

« Il y a des policiers, je ne sais pas s’ils arrivent de Mirebalais, Port-au-Prince, Hinche, qui ont participé dans le crime. On a brulé une voiture. Personne n’a voulu révéler le nom de son propriétaire. Les policiers n’ont procédé à l’arrestation d’aucun chauffeur », a rapporté l’ancien ministre de l’environnement sur les ondes de la Radio PANIK FM, avant d’ajouter qu’il y avait un RAV 4 de couleur blanc, au total 3 voitures dans l’opération meurtrière que personne n’a osé de séquestrer.

« Moi, Simon Dieuseul Desras, je jure que je vengerai Néhémie. Je sais que ses meurtriers  ne l’ont pas tué parce qu’ils ont un problème personnel avec lui, mais pour rendre service à leur chef, leur président », a-t-il fait savoir.

À en croire, l’ancien candidat à la présidence, à la veille du forfait, les auteurs intellectuels ont pris la fuite. Ils se sont réfugiés en République Dominicaine et au Canada. Ils ont beaucoup bu. Il y en un qui a acheté une bouteille de boisson alcoolique qui coûte 4 mille dollars pour fêter sa mort.

« Si nous ne vengeons pas Néhémie, ils vont tous nous tuer un par un. Aujourd’hui, nous nous sommes vêtus de blanc pour indiquer que nous voulons, dans la paix, trouver justice pour Néhémie », a exprimé l’ancien président du Sénat haïtien à une foule immense de Mirebalésiens et Mirebalésiennes.

Mozard Lombard,

Journaliste/Rédacteur de la Radio Télé Scoop,

Tél : (509) 3147-1145,

Email : [email protected]

Réagir à cet article

About Mozard Lombard

Mozard Lombard

Check Also

Haïti débat / La situation de la PNH : Conscient des mauvaises conditions de travail de nos policiers, Jean Michel Lapin annonce des améliorations

Moins de trois semaines après la marche des policiers, revendiquant de meilleures conditions de travail, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *