Home 5 Actualités 5 Haïti débat / L’assassinat de Néhémie Joseph : Des autorités de la ville de Mirebalais dénoncent un crime politique

Haïti débat / L’assassinat de Néhémie Joseph : Des autorités de la ville de Mirebalais dénoncent un crime politique

Le journaliste de la radio PANIK FM, Néhémie Joseph, engagé dans le mouvement de mobilisation contre le régime en place et dans la lutte contre le système établi, a été lâchement assassiné, le jeudi 10 octobre 2019 écoulé.  Torturé avant d’être exécuté vers les 8 heures du soir à proximité du parc Bayas, la victime, selon ce que rapportent des autorités et des militants, serait mort pour sa conviction et sa position politique.

Joint au téléphone, lors de la retransmission de l’émission Haïti débat, de ce vendredi 11 octobre 2019, le député de la commune de Mirebalais, Abel Descollines a dénoncé avec vigueur ce crime odieux. Selon lui, Néhémie Joseph a été politiquement assassiné.

« L’assassinat de Néhémie Joseph est un acte politique. Les auteurs ont perpétré cet acte en vue de créer une psychose de peur pour casser le mouvement de mobilisation contre le pouvoir incapable de transformer les conditions de vie de la population », a-t-il fait savoir, avant d’ajouter que nous n’avons pas besoins de grands experts pour trouver les auteurs intellectuels.

À en croire le journaliste sénior, Israël Roger Claudy, Néhémie Joseph est victime d’un complot bien ourdi par des partisans du parti PHTK. Le scénario est construit à partir d’une dame qui a sollicité son service de l’accompagner en voiture pour se rendre quelque part. Dans son obligeance, il a accepté de le conduire en empruntant la route de Lascahobas. Ils se sont arrêté auprès d’un bar à proximité du parc Bayas. Subitement, surgit un RAV 4 avec des individus non identifiés qui l’ont roué de coup jusqu’à casser l’un de ses bras avant de le tuer de plusieurs balles, sous les yeux de quelques riverains et chauffeurs de voiture peureux qui l’ignoraient.

Avant sa mort, nous dit Israël Roger Claudy, Néhémie Joseph rapportait qu’il recevait des menaces de la part des adeptes du PHTK. Il pressentait qu’il allait être tué parce qu’il en recevait trop.

Le feu journaliste, Néhémie Joseph, a posté un message le 29 septembre 2019 à 1 heure 40 PM dans lequel il a dénoncé l’ancien maire de Mirebalais, Élionel Casséus, qui manifeste ses velléités pour devenir délégué départemental du Plateau Central, et le Sénateur Rony Célestin. Selon ses écrits, Monsieur Casséus a accusé les journalistes de la ville d’inciter la population à la mobilisation. Ce dernier a dressé une liste sur laquelle figure son nom. Il l’a taxé d’être le plus acharné parmi les incitateurs. Depuis lors, il allerte l’opinion publique de la manigance d’un complot visant son homicide.

Depuis l’annonce de son assassinat mercredi soir, une campagne de désinformation circulait sur les réseaux sociaux indexant Garry Pierre Paul Charles qui a eu un échange sur les principes journalistiques, l’éthique et la déontologie du métier avec le martyre, d’être l’auteur intellectuel de ce forfait.

Ce serait idiot et intolérant de sacrifier un interlocuteur pour une discussion sur les principes d’une profession.  Autour de cette accusation, Israël Roger Claudy soutient que ce dossier n’a rien à voir avec le PDG de la Radio Télé Scoop. « Les auteurs intellectuels du crime sont tous connus à Mirebalais », a-t-il signifié.

Abondant dans le même sens, Abel Descollines croit qu’il n’y a pas lieu de faire de la diversion dans ce dossier. Le meurtre de Néhémie Joseph est un acte politique.  Tout le monde l’a compris et voit ce qui est arrivé.

L’un des leaders du mouvement de l’opposition de Mirebalais, Robinson Mazarin, qui souligne le désir ardent des représentants du PHTK de briser la mobilisation, pense qu’il existe suffisamment d’éléments pour que la justice puisse trouver facilement les exécutants et les auteurs intellectuels de l’assassinat.  

Mozard Lombard,

Journaliste/Rédacteur de la Radio Télé Scoop,

Tél : (509) 3147-1145,

Email : [email protected]

Réagir à cet article

About Mozard Lombard

Mozard Lombard

Check Also

Néhémie Joseph a été tué pour rendre service au président de la République, dénonce Simon Dieuseul Desras

Les habitants de Mirebalais ont réalisé une marche pacifique ce jeudi 17 octobre 2019, dans …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *