Home 5 Actualités 5 Haïti débat / Rencontre avec le Core Groupe : Les représentants ne représentent pas Pitit Dessalines, selon Moise Jean Charles

Haïti débat / Rencontre avec le Core Groupe : Les représentants ne représentent pas Pitit Dessalines, selon Moise Jean Charles

Un groupe de leaders de l’opposition politique, dont Edmonde Supplice Beauzile, Youri Latortue et Joseph Lambert, a rencontré le Core Groupe ce lundi à Pétion Ville. Ils ont exprimé aux diplomates de la communauté internationale une position commune. Ils exigent, selon Madame Beauzile, le départ ordonné et immédiat du président de la République de la tête de l’État. Moise Jean Charles s’aligne à l’idée de renvoyer Jovenel Moise du pouvoir immédiatement, mais ignore la rencontre.

Le pays fait face depuis quelque temps à une crise sans précédente. En vue de débrouiller cette situation qui ronge la nation, le Core Groupe a appelé les protagonistes au dialogue.  Cet appel a fait l’objet de rejet de la part des acteurs de l’opposition politique et institutionnelle, vent debout pour le départ sans condition du chef de l’État du pouvoir.

Joint au téléphone ce mardi 1e octobre 2019, lors de la retransmission de l’émission Haïti débat de la Radio Scoop FM, l’ancienne sénatrice du département du Centre, Edmonde Supplice Beauzile, a fourni les raisons qui expliquent la position de son équipe.

« Face à la situation que se trouve le pays, la population ne peut plus tenir. Le peuple haïtien se dirige tout droit vers  situation de famine. Il faut le plus vite que possible une solution soit trouvée », indique la coordonnatrice du parti Fusion.

« Avec Jovenel Moise, nous allons  faire passer le temps. Le président n’est pas crédible. Ses paroles n’ont aucune importance. Personne ne va lui faire confiance. Nous avons réuni plusieurs fois déjà avec lui et ses conseillers. Ces réunions n’ont abouti à rien. On ne peut plus gaspiller le temps », a fait savoir Madame Beauzile aux représentants du Core Groupe.   

À en croire Edmonde Beauzile, il existe au sein de la société une grogne générale contre Jovenel Moise. Les gens sont essoufflés. Ainsi, elle annonce que les différents acteurs de l’opposition sont déjà en discussion afin d’adopter une position commune.

De son côté, le leader du parti Pitit Dessalines, Moise Jean Charles, invite le Core groupe à entendre la voix de la raison. Comme tous les acteurs de l’opposition et plusieurs secteurs de la vie nationale, il rejette catégoriquement la position des partenaires multilatéraux d’Haïti.

L’ancien sénateur de la 40e législature dénonce, par ailleurs, le fait que cette initiative de rencontrer le Core Groupe soit prise à son insu et il déplore les figures qui ont représenté l’aile dure de l’opposition.

« Dans cette rencontre, nous n’avons pas de représentant. Les personnalités qui ont représenté l’opposition radicale ne peuvent représenter Pitit Dessalines », a-t-il déclaré, avant d’enchainer qu’étant donné que je veux garder une unité au sein de l’opposition dans la lutte contre Jovenel Moise je gardais le silence.

Mozard Lombard,

Journaliste/Rédacteur de la radio Télé Scoop,

Tél : (509) 31471145,

Email : [email protected]

Réagir à cet article

About Mozard Lombard

Mozard Lombard

Check Also

Néhémie Joseph a été tué pour rendre service au président de la République, dénonce Simon Dieuseul Desras

Les habitants de Mirebalais ont réalisé une marche pacifique ce jeudi 17 octobre 2019, dans …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *