Home 5 Actualités 5 Haïti débat / La crise pétrolière en Haïti : 160 mille barils de produits sont disponibles dans le débarcadère haïtien, annonce Eddy Jacqueson Alexis

Haïti débat / La crise pétrolière en Haïti : 160 mille barils de produits sont disponibles dans le débarcadère haïtien, annonce Eddy Jacqueson Alexis

Le secrétaire d’État à la communication annonce que 160 mille barils de carburants sont disponibles dans la rade haïtienne. Eddy Jacqueson Alexis a rejeté l’information qui fait croire que les coûts des produits pétroliers sont revus à la hausse par les autorités de l’État sur le marché haïtien. Il avise, toutefois, que les responsables sont en train d’y réfléchir et qu’aucune décision n’est encore prise en ce sens.

Eddy Jacqueson Alexis lance un appel au calme à la population mobilisée depuis tantôt 3 jours contre la pénurie de carburants dans le pays et l’annonce de l’augmentation des prix des produits pétroliers sur le marché. Il informe qu’une cargaison de produits est arrivée dans le port haïtien ce mardi 17 septembre écoulé et dont la distribution se fera cet après-midi du mercredi 18 de ce mois en cours.  

Ainsi, le Secrétaire d’État rassure que le carburant est disponible dans le pays. Il demande aux militants de dégager les rues pour faciliter sa distribution dans les pompes à essence.

Près de 180 mille barils de carburant s’introduiront dans le havre haïtien cette semaine. « 140 mille sont entrés, mardi, dans le pays. 20 mille entrent ce mercredi. Cela fait 160 mille que nous avons déjà à notre disposition », a fait savoir le Secrétaire, avant d’ajouter que 20 mille autres barils entreront au pays ce weekend.

Beaucoup de spécialistes pensent que nous ne pourrons pas tenir pendant longtemps à subventionner l’achat des produits pétroliers à l’étranger. Les autorités haïtiennes en sont conscientes. Autour de cette question de subvention, le représentant du pouvoir en place annonce que des réflexions sont en train d’être faites au niveau du gouvernement pour trouver une issue favorable.

« Nous sommes en train de réfléchir si nous devons subventionner le carburant ou le transport public », a indiqué l’ancien journaliste, soulignant que tant qu’il n’y a pas une nouvelle communication par les autorités étatiques, le prix des produits pétroliers reste inchangé.

Mozard Lombard,

Journaliste/Rédacteur de la Radio Télé Scoop,

Tél : (509) 3147-1145,

Email : [email protected]

Réagir à cet article

About Mozard Lombard

Mozard Lombard

Check Also

Néhémie Joseph a été tué pour rendre service au président de la République, dénonce Simon Dieuseul Desras

Les habitants de Mirebalais ont réalisé une marche pacifique ce jeudi 17 octobre 2019, dans …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *