Home 5 Actualités 5 Haïti débat / Jerry Tardieu et le parlement haïtien : La politique a pris le pays en otage, a fait savoir le député de Pétion Ville

Haïti débat / Jerry Tardieu et le parlement haïtien : La politique a pris le pays en otage, a fait savoir le député de Pétion Ville

Au terme de leur mandat, les députés de la 50e législature iront en vacance, ce lundi 9 septembre 2019. Déçu de ne pas arriver à faire ratifier sa proposition d’amendement de la constitution, Jerry Tardieu dénonce la priorité accordée à la politique au détriment des intérêts supérieurs du peuple au parlement de la République. Insistant sur la nécessité de réaliser le dialogue national, il déplore le fait de priver la nation de la mise en accusation du président qui, d’après lui, serait une opération importante qui aurait servi l’institution parlementaire.

Jerry Tardieu dit partir avec un sentiment mitigé autour de sa proposition d’amendement de la constitution. « D’un côté, je suis déçu. Cette proposition aurait pu servir grandement la nation. D’un autre côté, j’ai une satisfaction totale. Je suis content qu’avec la puissance du parlement, j’étais arrivé à faire asseoir beaucoup de gens autour de cette question », a indiqué Monsieur Tardieu.

Mon collègue, Abel Descollines, poursuit le député de Pétion Ville, avoue que le document n’a pas été ratifié juste pour me barrer. Quand on fait obstruction à un projet valable, ce n’est pas moi que l’on obture, c’est le pays que l’on bloque.

« Le parlement est la dictature des nombres. Dès lors que l’assemblée refuse de mettre un projet en débat, vous ne pouvez rien faire. Pour moi, ce n’est pas un échec. Il aurait été un échec, si les députés étaient acceptés de le mettre en débat puis le combattre », a expliqué l’ancien vice-président de la chambre de commerce et de l’industrie, avant d’enchainer que je pars avec le sentiment du devoir accompli.

Le parlementaire pense qu’en mettant sa proposition sur l’amendement de la constitution en débat, cela rehausserait plus que lui le parlement et le pays. Souvent, déclare-t-il, ce n’est pas la victoire qui compte, mais la cause que l’on défend.

Le parlement, critique le maitre en administration publique, ne privilégie pas les intérêts de la nation. Il favorise l’angle politique sur l’aspect technique des choses. Après mes 4 ans passés à la chambre basse, je n’ai pas que des déceptions. J’ai beaucoup appris aussi.

Jerry Tardieu dit constater que le pays a une grande soif du dialogue national et qu’à l’exception de l’élite politique, toute la population y est prête. La politique, nous dit-il, prend le pays en otage.

« Le jour où l’on décide de faire du social, de l’économie, de l’industrie, le pays sera changé. On a l’impression qu’il n’est pas dirigé. On n’a pas l’impression que les dirigeants ont une politique de l’économie, de la sécurité, de l’industrie, de l’emploi, du social », a fait remarquer l’entrepreneur.

Mozard lombard,

Journaliste/Rédacteur de la Radio Télé Scoop,

Tél : (509) 3147-1145,

Email : [email protected]

Réagir à cet article

About Mozard Lombard

Mozard Lombard

Check Also

Tweet de GPPC:Grève et Manifestation anti gouvernementale à Port de Paix

Grève et Manifestation anti gouvernementale à Port de Paix aujourd’hui pour réclamer le départ de …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *