Home Actualités Haïti débat / Conseil de sécurité de l’ONU et la commission de consolidation de la paix : Nous n’entrons dans cette commission pour ne pas projeter une image négative du pays, explique Bocchit Edmond
Actualités - juillet 19, 2019

Haïti débat / Conseil de sécurité de l’ONU et la commission de consolidation de la paix : Nous n’entrons dans cette commission pour ne pas projeter une image négative du pays, explique Bocchit Edmond

Pendant ce moment d’accalmie, après les récents soubresauts qui ont secoué le pays, la diplomatie haïtienne joue bien sa partition avec le dynamisme et l’intelligence du Ministre haïtien des Affaires Étrangères, Bocchit Edmond.  

Le chancelier haïtien vient de signer ce jeudi 18 juillet 2019 à New York deux accords de coopération avec la Colombie. Après sa participation au conseil de sécurité de l’ONU, le même jour, sur la constitution de la commission de consolidation de la paix, il a pris une décision intelligente en évitant de ne pas l’intégrer pour ne pas dégrader davantage l’image du pays détériorée à l’étranger.

Le ministre haïtien des Affaires Étrangères, Bocchit Edmond, a paraphé deux accords de coopération avec la Colombie. Ces deux accords portent sur l’élimination de visas pour les passeports officiels et diplomatiques et sur une aide alimentaire de 1.3 millions de dollars.

Ces traités ont été émargés pour renforcer les relations entre les deux pays. À travers le premier pacte concernant l’aide alimentaire de 1.3 millions de dollars, le gouvernement vise à raffermir ses programmes sociaux.

Joint au téléphone, lors de la retransmission de l’émission Haïti débat du vendredi 19 juillet 2019, au lendemain de sa participation au conseil de sécurité de l’ONU sur le thème consolidation d’une paix durable, le chef de la diplomatie haïtienne a indiqué ne pas intégrer la commission parce que nous n’avions pas de lutte armée. Ce qui veut dire que pour faire partie de cette commission, il faut être en situation de guerre. Haïti n’était pas dans cette situation.

Il a souligné, par ailleurs, le retrait d’Haïti, qui est une bonne note, sur le chapitre 7 des Nations Unies. « Nous venons de nous efforcer de sortir sur le chapitre 7 des Nations Unies. Nous ne pouvons pas nous évertuer pour nous retirer de ce chapitre pour aller intégrer ensuite une commission sur la consolidation de la paix. Si nous l’étions intégrées, notre intégration allait donner une image négative d’Haïti, une image d’un pays qui était en guerre », a expliqué Bocchit Edmond, avant d’enchainer que nous devons opter pour une coopération avec l’ONU qui va plus vers le développement.

Mozard Lombard,

Journaliste/Rédacteur de la Radio Télé Scoop,

Tél : (509) 3147-1145,

Email : [email protected]

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *