Home 5 Actualités 5 Haïti débat / La situation des émigrés haïtiens au Chili : Les haïtiens au Chili vivent dans l’angoisse, alerte Patrice Dumond

Haïti débat / La situation des émigrés haïtiens au Chili : Les haïtiens au Chili vivent dans l’angoisse, alerte Patrice Dumond

Le sénateur du département de l’Ouest, Patrice Dumond, tire la sonnette d’alarme sur la situation des ressortissants haïtiens au Chili qui, souligne-t-il, vivent dans l’angoisse. Tout en dénonçant la passivité du gouvernement haïtien, des employés des ambassades d’Haïti à l’étranger et de leur ambassadeur, il demande au bureau du Sénat d’organiser une conférence pour poser les problèmes de la diplomatie haïtienne.  

15000 haïtiens, en situation d’irrégularité au Chili, sont menacés d’expulsion. Le gouvernement chilien avait lancé un processus de régularisation le 8 juillet 2018 qui s’achève ce 22 juillet 2019. À l’approche de cette date butoir, les haïtiens vivent dans une situation d’angoisse, a alerté le sénateur, lors de la retransmission de l’émission Haïti débat du vendredi 12 juillet 2019.

Le gouvernement Chilien, explique Patrice Dumond, oblige à tous les haïtiens, qu’ils soient réguliers ou irréguliers, à prélever les empreintes. Il fait obligation à tous ceux qui renouvellent leur visa de fournir le casier judiciaire sur du papier livré en Haïti par la Direction Centrale de la Police Judiciaire (DCPJ).

« Cette angoisse permanente des malheureux Haïtiens a pourtant au moins un palliatif : depuis maintenant près de huit mois, un projet de convention migratoire haïtiano-chilienne traîne dans les tiroirs de la chancellerie haïtienne. Si cette convention est juste et est signée, les haïtiens du Chili vivront mieux », a indiqué Monsieur Dumond.

Joint au téléphone au cours de l’émission, le Ministre des Affaires Étrangères et des Cultes haïtien, Bocchit Edmond, a réitéré sa volonté pour accompagner la diaspora haïtienne. Il félicite le sénateur pour son engagement et il rappelle les attributions des ambassades d’Haïti à l’étranger.

« Les ambassades d’Haïti ne produisent pas ni ne remettent pas de documents. Elles n’ont rien à voir avec la question des émissions de documents. Il y a une volonté réelle au niveau de nos ambassades pour accompagner nos concitoyens », a affirmé le ministre, soulignant que le ministère dispose de plus d’une dizaine d’ambassadeurs qui reçoivent déjà leur agrément que la Commission des Affaires Étrangères au Sénat tarde à auditionner.

Bocchit Edmond dit encourager les haïtiens à s’inscrire en ligne avant le 22 juillet. Selon lui, les inscriptions enregistrées préalablement à ce délai n’encourent aucun risque.

Mozard Lombard,

Journaliste/Rédacteur de la Radio Télé Scoop,

Tél : (509) 31471145,

Email : [email protected]

Réagir à cet article

About Mozard Lombard

Mozard Lombard

Check Also

Haïti / débat : La désolidarisation de Sorel Jacinthe avec le pouvoir : Le sénateur de la Grand Anse joue sa survie

Les supporteurs du pouvoir en place continuent de s’en désolidariser. Après Réginald Boulos, qui côtoie …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *