Home 5 Actualités 5 Haïti débat / Le peuple pétitionne le changement : Nous avons perdu notre humanité dans ce système capitaliste haïtien essoufflé

Haïti débat / Le peuple pétitionne le changement : Nous avons perdu notre humanité dans ce système capitaliste haïtien essoufflé

L’heure de la révolution est sonnée. La population exige le changement. Pas n’importe lequel. Le changement de système. Il est plus qu’une vérité. Nous sommes engloutis par le système capitaliste dans lequel est privilégiée la propriété privée de tous les moyens de production. Dans ce système, qui ne peut plus se tenir, l’haïtien d’aujourd’hui est devenu un objet, une marchandise. Nous avons perdu notre humanité. Nous réclamons notre quintessence.

Ce samedi 6 juillet 2019, cela fera exactement un an depuis que se déclenche, à travers le pays, une série de grandes mobilisations populaires. Fatigué avec des mauvaises pratiques socio-politiques qui lui ont enlevé son humanité, le peuple haïtien réclame un changement radical dans l’ordre des choses.

Deux journées de manifestation sont annoncées pour ce samedi 6 et ce dimanche 7 juillet 2019 par les petro challengers pour exiger le changement de ce système dans lequel nous vivons qui nous a anéantis. Nous sommes réduits à néant dans ce système capitaliste destructeur qui se fonde sur l’inégalité, l’injustice, la discrimination, la corruption, l’impunité, l’exclusion.

Si la population revendique la transformation de l’ordre social, c’est parce que celui-ci lui devient insupportable. Le peuple ne peut plus le supporter. Il a élevé la voix pour dire non à l’égoïsme, l’égocentrisme, l’individualisme, l’insensibilité et au narcissisme. La génération consciente se rengorge pour demander de la justice sociale, de l’égalité, de la sensibilité, du collectivisme. Elle implore le respect des droits des citoyens.

Pour en finir avec ce système déshumanisant, la nation se tient debout pour solliciter de l’inclusion, la mise en place d’un véritable État de droit, d’une structure qui dispose tous les haïtiens sur les mêmes pieds d’égalité avec une école bien organisée, non pas à plusieurs vitesses, où les plus nantis sont les plus aptes à recevoir une meilleure formation.

La société pétitionne le respect du droit à l’éducation, à la santé, au travail, au logement, à la nourriture, au loisir qui font de nous ce que nous devions être, des humains, et que le système nous en a empêché.

Pour renverser l’ordre établi, il faut reconstituer les citoyens haïtiens. Autrement dit, le changement du système passe d’abord et avant tout par la transformation des individus.  Le changement du système implique un changement de mentalité, une rupture avec les mauvaises pratiques, la valorisation de la culture nationale au détriment des autres.

Souvent, on encense notre résilience. Il ne suffit pas d’être résilient. Si on dit de nous que nous sommes un peuple résistant, c’est parce que nous sommes trop éprouvés, nous endurons trop de souffrance. Le changement de système doit permettre aux haïtiens de jouir de la vie, de la siroter, de passer du statut de soufrant, miséreux à une situation de bonheur.

Le changement de système implique le passage d’une génération de citoyens non patriotique à une descendance patriotique. Nous n’arriverons jamais à transformer le pays si nous ne l’aimons pas. Nous devons apprendre à nos citoyens à aimer leur patrie, en créant les conditions requises. Car, on ne nait pas patriotique, on le devient. L’amour de la patrie n’est pas inné.

Mozard Lombard,

Journaliste/Rédacteur de la Radio Télé Scoop,

Tél : (509) 3147-1145,

Email : [email protected]

Réagir à cet article

About Mozard Lombard

Mozard Lombard

Check Also

Néhémie Joseph a été tué pour rendre service au président de la République, dénonce Simon Dieuseul Desras

Les habitants de Mirebalais ont réalisé une marche pacifique ce jeudi 17 octobre 2019, dans …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *