Home 5 Actualités 5 Haïti débat / Des attaques ciblées après la manifestation du dimanche : La machine de l’insécurité continue de faire rage

Haïti débat / Des attaques ciblées après la manifestation du dimanche : La machine de l’insécurité continue de faire rage

Au lendemain de la manifestation du dimanche 9 juin écoulé, un calme précaire est observé dans la capitale haïtienne. Les activités n’ont pa pu se reprendre. Il n’y a pas eu un retour à la normale. La machine de l’insécurité continue de faire son petit bonhomme de chemin. Des conflits sont éclatés entre la police et certains individus dans la population. Des journalistes sont agressés. La Radio Télé Ginen a essuyé une attaque déplorable.

Après la grande mobilisation de ce dimanche, des scènes de violence ont été enregistrées dans l’aire métropolitaine de Port-au-Prince. Le journaliste Rospide Pétion de la Radio RSF a été lâchement assassiné par des individus non identifiés à Portail de Léogane. Les locaux de la Radio Télé Ginen ont fait l’objet d’une mauvaise attaque où des individus mal intentionnés ont incendié au moins trois de ses voitures et saboté quatre autres.

La Radio Télé Scoop FM condamne avec la plus grande rigueur cet attentat et les agressions dont sont victimes les journalistes et s’engage à continuer à prôner un esprit de tolérance dans le milieu haïtien indispensable pour le renforcement de la démocratie en Haïti. Nous croyons qu’il est inadmissible que les médias et les journalistes soient attaqués pour leur position politique et idéologique.

Joint au téléphone, lors de la retransmission de l’émission Haïti débat du mardi 11 juin 2019, le secrétaire d’État à la communication a présenté ses condoléances à la famille et aux collaborateurs du journaliste Rospide Pétion. Il annonce qu’une enquête est déjà en cours. Eddy Jacqueson Alexis dit dénoncer aussi l’attaque perpétrée contre la Radio Télé Ginen.

La fureur de certains fanatiques ne vise pas seulement les reporteurs et la Radio Télé Ginen, plusieurs maisons du quartier de Christ Roi ont essuyé aussi des jets de pierre. Cette situation a créé un climat de panique chez les habitants.

Interviewé sur le problème, Daniel Supplice, qui affiche son soutien au mouvement, revendiquant la démission du chef de l’État et la réalisation du procès Petro Caribe, parce qu’il estime comme beaucoup d’autres que non seulement la cause est juste mais aussi le président de la République ne dirige rien, croit que certains individus tendent à virer l’objet si noble de la mobilisation en une activité de vagabondage. Ainsi, il demande à la presse de sensibiliser davantage les manifestants afin de les porter à respecter les propriétés privées. Selon lui, le Président Jovenel Moise a sa responsabilité dans le comportement agressif de certains des protestataires.

André Michel, qui soutient que Jovenel Moise est présentement seul et isolé après le relâchement du secteur économique, des églises catholique et protestante, demande à l’international de se rallier à la position de la population qui exige sa démission.

« La communauté internationale doit se rallier à la position nationale. Tout le monde est d’accord que Jovenel ne peut pas continuer à demeurer le président du pays », a signifié l’avocat.

Pendant que l’ancien candidat à la présidence, André Michel, pousse Jovenel Moise vers la sortie, le député de Pestel, Ronald Étienne, lui demande de ne pas céder à la pression pour se désister. « Je demande au président de ne pas démissionner. N’écoute pas les acteurs qui exercent de la pression sur vous. Si vous êtes démissionné, ce sera très irresponsable de votre part. Ce serait un très mauvais choix pour vous de penser à la démission », indique Ronald Étienne, qui  invite le président à se réveiller pour comprendre la responsabilité de son entourage dans son échec, dans les soulèvements populaires contre lui.

Mozard Lombard,

Communicateur Social,

Journaliste/Rédacteur de la Radio Télé Scoop,

Tél :(509) 3147-1145,

Email : [email protected]

Réagir à cet article

About Mozard Lombard

Mozard Lombard

Check Also

Tweet de GPPC:Grève et Manifestation anti gouvernementale à Port de Paix

Grève et Manifestation anti gouvernementale à Port de Paix aujourd’hui pour réclamer le départ de …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *