Home Actualités Monde/Changement climatique : Les dirigeants réunis à Copenhague ne se sont toujours pas mis d’accord sur un projet commun
Actualités - décembre 14, 2009

Monde/Changement climatique : Les dirigeants réunis à Copenhague ne se sont toujours pas mis d’accord sur un projet commun

La problématique du réchauffement climatique est devenue l’un des sujets de discussions des organisations régionales, continentales et mondiales. Les dirigeants des pays réunis à la capitale danoise depuis le 7 décembre et ce jusqu’au 18 décembre prochain se doivent d’aboutir à un document final sur la réduction de la quantité de gaz à effet de serre.

Face à ce fléau qui menace la planète terre, plusieurs conventions et protocoles de lutte ont été déjà adoptés.

La première conférence sur la problématique du changement climatique s’est tenue en 1992 à Rio de Janeiro au Brésil, avec la participation de plusieurs pays dont Haiti. Au terme de cette conférence, trois conventions avaient été adoptées parmi lesquelles la convention cadre sur le changement climatique.

En 1997, un protocole a été paraphé à Kyoto au Japon, celui-ci dit protocole de Kyoto avait fait exigence aux grands pollueurs de la planète de réduire la quantité de gaz à effet de serre. Voulant donner suite au protocole de Kyoto, chaque année, les dirigeants du monde entier se donnent rendez-vous pour discuter et proposer des solutions palliatives.

Cette année, la conférence se déroule à Copenhague, et devrait aboutir à un rapport de réduction des gaz à effet de serre durant la période de 2013 à 2017, suivant les précisions de l’agronome Luck Brétou invité à l’espace actualité commentée de  Scoop FM, ce lundi 14 décembre 2009

Certains des pays qui sont les grands pollueurs de la planète n’ont jusqu’à date ratifié le protocole de Kyoto. C’est le cas des Etats Unis d’Amérique.

L’agronome Luck Brétou a par ailleurs précisé que la république populaire de chine est réputée comme le plus grand polluant de la plante.

Haiti est toujours présente dans la prise de ces grandes décisions et les a toujours ratifiées.

Une semaine après le lancement officiel de la conférence, les dirigeants des pays présents à la capitale danoise n’arrivent toujours pas à se mettre d’accord sur un projet de réduction de l’émission des gaz à effet de serre.

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *