Home 5 Actualités 5 Haïti/Société : Problèmes économiques obligent le Centre d’Education Spéciale à cesser ses services aux déficitaires mentaux

Haïti/Société : Problèmes économiques obligent le Centre d’Education Spéciale à cesser ses services aux déficitaires mentaux

La direction du Centre d’Education spéciale(CES) a décidé cette semaine de fermer les portes de l’institution temporairement, en raison d’un sérieux problème économique. Cette situation est due à la suite d’une décision de 2 principaux organismes internationaux : pain pour le monde et Christopher Bidden, de réduire les fonds habituellement fournis à l’institution.

Ce centre intervient depuis 33 ans auprès des enfants vivant avec une déficience intellectuelle, de leurs familles et de communautés. Il regroupe divers services décentralisés comme : une structure d’encadrement des moniteurs préscolaires. Environ 700 enfants bénéficient les services du centre chaque année.

Voulant faire le point sur l’état de cette boite autonome, les responsables ont déclaré que la situation est tellement dramatique, qu’ils ne peuvent pas boucler l’année 2009. De ce fait ils invitent les institutions nationales et internationales à apporter de l’aide au CES afin de répondre à ses exigences.

Il manque au centre 4 mois de salaire et de frais de fonctionnement pour boucler le budget de l’année 2009. Les responsables cherchent un montant de 84. 464 dollars américains sans ne pas prendre en compte les multiples obligations qui méritent d’être adressé, comme le recrutement d’un coordonnateur de programme et de projets, l’évaluation du personnel, la formation des moniteurs des ateliers, le réaménagement des locaux, etc.…

Fondé en 1976 par l’association haïtienne pour la réhabilitation des personnes handicapées, le centre d’éducation spéciale est devenu autonome en 1986 et reconnu d’utilité publique par l’Etat haïtien en 1995.

Réagir à cet article

About Scoop FM 107.7

Scoop FM 107.7

Check Also

Taxe de $ 186 imposée aux Haïtiens de la diaspora, Stéphanie Auguste précise

La ministre des Haïtiens vivant à l’étranger tente de dégonfler ce qu’elle appelle une rumeur. …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *