Home 5 Economie 5 Le magazine américain «Forbes» fait un zoom sur 3 entrepreneurs haïtiens

Le magazine américain «Forbes» fait un zoom sur 3 entrepreneurs haïtiens

Devin Thorpe, un journaliste de Forbes Magazine spécialisé en entreprenariat, a rencontré et discuté avec 3 entrepreneurs haïtiens. Nous vous invitons à prendre connaissance de ces compatriotes qui font un beau travail.

Isabelle Clérié, âgé seulement de 28 ans, est revenu en Haïti il y a de cela quelques années après avoir obtenu une maîtrise aux États-Unis. Elle dirige maintenant les opérations haïtiennes de la EGI (Entrepreneurship, growth, Innovation)  une organisation de soutien à l’entrepreneuriat. Le but de l’organisation est d’encadrer les entrepreneurs, surtout les jeunes, dans le secteur formel de l’économie.

Le deuxième est un entrepreneur social, Edouard Carrie, le fondateur et directeur des services de la « Environmental Cleaning Services, SA (ECSSA) », la plus grande entreprise de recyclage de plastique en Haïti. ECSSA a été Fondée en réponse au tremblement de terre, Carrie, âgé de 28 ans, voulait faire quelque chose qui pourrait aider à la récupération des déchets en plastique et aider en même temps la population haïtienne à trouver de l’emploi. Il a vu une opportunité derrière l’absence de poubelle dans les rues de Port-au-Prince. Des déchets en plastique étaient donc  presque omniprésents dans les rues, Il fallait créer le système pour les récupérer.

Le dernier entrepreneur présenté est très différent des deux précédents. Agé de plus de 70 ans, François Benoit a été exilé par François Duvalier en 1963. Ancien tireur d’élite compétitif, il a été accusé d’avoir tenté de kidnapper les enfants de Duvalier. Il a passé  environ 25 ans en exil. Quand il revint, il est devenu l’ambassadeur d’Haïti aux États-Unis. Dans le début des années 90, Benoit a également lancé le premier fournisseur d’accès Internet en Haïti. M. Benoit a aussi servi son pays en tant que ministre des Affaires étrangères.

Depuis les 25 dernières années, Benoit a travaillé pour créer un modèle pour la culture hydroponique qui fonctionne pour le marché haïtien. Il veut aider à rétablir les exportations agricoles d’Haïti, ralentir l’exode rural et donner accès une meilleure alimentation aux Haïtiens. Les Jardins hydroponique d’Haïti, sa compagnie, reste une référence de l’agriculture en serre  en Haïti et dans toute la Caraïbes. | Source : Loophaiti.com

Réagir à cet article

About La Redaction - Scoop

La Redaction - Scoop

Scoop FM, TV & Website, une chaine de médias pour vous tenir informés – des journalistes compétents toujours au cœur des faits saillants – Scoop !

Check Also

La signature électronique est désormais légale en Haïti

Le sénat a adopté hier mardi le projet de loi portant sur la signature électronique, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *