Home 5 Actualités 5 Des candidats à la présidence exigent la formation d’une commission indépendante pour l’épuration du vote
Centre de Tabulation de Votes (CTV) | Photo : Lenouvelliste.com

Des candidats à la présidence exigent la formation d’une commission indépendante pour l’épuration du vote

Communiqué– Nous signataires de la présente, candidats à la présidence engagés dans le processus électoral devant conduire à l’installation du nouveau Président élu le 7 février 2016.

  • Ayant constaté que la journée électorale du 25 octobre 2015 a donné lieu à des cas de fraudes massives affectant la sincérité du scrutin ; ce qui, dans de telles condition, si rien n’est fait en termes d’épuration du vote, rendrait inacceptables les résultats présumés de ces joutes.
  • conscient du danger qu’encourt la nation et de l’impérieuse nécessité de tout entreprendre pour sauver la patrie menacée.
  • Décidons sans nous départir de nos positions idéologiques et politiques respectives, de demander au CEP, préalablement à la publication des résultats des élections du 25 octobre 2015, en raison de nombreux cas d’irrégularités et de fraudes massives qui ont marqué le scrutin, la formation cette fois-ci, d’une commission d’enquête indépendante composée de cinq membres désignés par des secteurs crédibles : Association des médias sous, sous la supervision de l’ANMH, le secteur des droits humains, sous les auspices de la POHDH, les organisations de femmes, sous la direction de la SOFA, l’Université, supervisée par le Recteur de l’Université d’Etat d’Haïti et le groupe d’observateurs nationaux de l’élection, sous le contrôle de JILAP.

Cette commission dotée du droit d’accès au centre de tabulation ou de tout autre lieu indiqué, aura pour attribution :

  1. D’épurer le processus de vote par l’analyse des listes électorales partielles (LEP), des listes d’émargement des feuilles de comptage, des procès-verbaux et des plaintes déposées en vue de détecter les cas de fraudes ;
  2. D’identifier de recommander l’exclusion du processus tant des fraudeurs que des bénéficiaires avérés des cas de fraudes ;
  3. De recommander toutes mesures jugées utiles pour rétablir la confiance et garantir la transparence nécessaire en vue de la poursuite du processus électoral.

Cette commission, qui pourra se faire assister de spécialistes crédibles et impartiaux, devra s’acquitter de sa mission historique dans un délai n’excédant pas quinze jours calendaires.

Les observateurs électoraux, les partis politiques ou les candidats à la Présidence pourront observer le déroulement du travail de la commission.

En leur âme et conscience et soucieux de l’avenir du pays, les signataires espèrent que les suites urgentes seront données à la présente.

Les signataires : Sauveur Pierre Etienne, Jean Charles Moise, Jude Célestin, Jean-Henry Céant, Eric Jean Baptiste et Samuel Madistin.

Réagir à cet article

About La Redaction - Scoop

La Redaction - Scoop

Scoop FM, TV & Website, une chaine de médias pour vous tenir informés – des journalistes compétents toujours au cœur des faits saillants – Scoop !

Check Also

Le département d’État recommande l’arrêt du TPS…

Plus de 300 000 ressortissants de pays de l’Amérique centrale et d’Haïti, bénéficiaires du TPS, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *