Home 5 Actualités 5 Tourisme communautaire : opportunités pour les communautés locales en Haïti

Tourisme communautaire : opportunités pour les communautés locales en Haïti

Plusieurs personnalités importantes du secteur touristique notamment entrepreneurs, responsables d’organisations sociales œuvrant dans le tourisme solidaire et alternatif et étudiants en tourisme se sont réunis, ce lundi 12 octobre 2015, dans un atelier de travail organisé par le Ministère du Tourisme et des Industries Créatives(MTIC) autour du thème « tourisme communautaire : opportunités pour les communautés locales en Haïti » au Ciné Triomphe au Champ de Mars.

Par la mise en débat de cette thématique le MTIC a tenu à angler le thème de la journée mondiale du tourisme lancé par l’Organisation Mondiale du Tourisme (OMT) pour l’année 2015 « 1 milliard de tourisme , 1 milliard d’opportunités » à la réalité des communautés locales en Haïti dans la perspective du développement du tourisme aux bénéfices de tous. En effet, dans ses propos introduisant l’atelier, la titulaire du MTIC Madame Stéphanie Balmir Villedrouin a longuement expliqué la nécessité de mettre au centre des projetsde développement du tourisme les populations locales.

« Au-delà de nos plages,de notre beau soleil et de nos sites naturels il y a d’autres particularités de  nos campagnes pouvant stimuler les visiteurs. J’encourage vivement la participation des communautés dans les projets qui leur offrent de grandes opportunités », a précisé Ministre Villedrouin.

Andy Durosier, Coordonnateur de l’Unité d’Etudes et de Programmation au MTIC Maitre de conférence du jour a situé, d’entrée de jeu, la thématique en question telle que choisie par le Ministère et les résultats attendus du colloque. De l’avis de M. Durosier, le tourisme communautaire aide dans l’amélioration de la qualité de vie, la création de richesse et l’émergence de petites et moyennes entreprises au niveau local. « Opter pour le tourisme communautaire c’est développer un tourisme durable et inclusif en misant sur les potentialités de nos différentes zones touristiques »a-t-il déclaré.

Abner Septembre du RENAPROTS (Réseau National des Promoteurs du Tourisme Solidaire) et Pierre Yves Gardere de Planète urgence ont tour à tour ouvert les séries de présentations avec le sous-thème « offre et expérience du tourisme communautaire en Haïti ».M. septembre résume le tourisme communautaire en ces termes : « tout par et pour la communauté ».Selon M.Septembre la problématique du tourisme communautaire se résume en une question: comment saisir les opportunités ?Le RENAPROTS, selon M. Septembre, se veut un interlocuteur du MTIC en ce qui concerne le tourisme communautaire. De son côté, M.Yves Gardere a vanté son projet de création de gîtes touristiques implémentés à travers le pays. Ce dit projet a débouché à la signature d’un contrat entre le MTIC et Planète-urgence devant permettre la construction de ce type d’hébergement dans les zones de Jacmel, du plateau central (Centre) et de Milot dans le Nord.

Deux intervenants ont chacun présenté une nouvelle réalité se développant actuellement dans le tourisme communautaire. Il s’agit de Rudy Derose et de Jean Camille Buissereth de FONDTAH (Fondation pour le Développement du Tourisme Alternatif en Haïti) appelés à présenter deux routes à thèmes. La Route du café dans le Sud-Est et celle de l’eau dans le centre. M.Derose a expliqué le concept de la route du café qui part de Cayes-Jacmel à Fonds Jean Noel Marigot et qui risque de connaitre un succès imposant dans ses communautés. Cette réalité est la même pour la route de l’eau dans le Plateau Central initié il y a deux ans par FONDTAH de concert avec le MTIC.

La série de présentation s’est poursuivie par Daniel Denis, Directeur de Formation au MTIC pour aborder la formation et développement du tourisme dans les communautés. Dans son exposé, M. Denis, intervenait sur deux concepts forts : le confort sensoriel et la prise en charge émotionnelle. « Le client vit le service avec ses émotions », déclare-t-il. Par conséquent, l’accent doit être mis sur la qualité de service  ce qui passe par la formation.

Les intervenants se sont également prononcé sur la question des impacts économiques et financements du tourisme communautaire à l’issue de ce colloque du MTIC. Lyonel pressoir, en sa qualité d’entrepreneur touristique et agent réceptif, a abordé le sujet lié à la gestion des sites naturels et touristiques. M. Pressoir a misé sur l’attitude du visiteur recherchant dans son périple touristique une expérience hors du commun et original. Il a insisté sur la gestion des ordures, celle des sites naturels et celle de l’accueil des visiteurs au niveau des centres d’hébergements qui ne doivent subir aucun dérangement au cours du séjour.

L’autre intervenant sur la question économique, Ulrick Emmanuel NOEL, Directeur des Investissements au MTIC a rappelé les avantages incitatifs des entrepreneurs qui voudraient se lancer dans des projets d’investissement touristiques à caractère communautaire. Un passage en revue du flot d’investissement dans le secteur ces dernières années notamment dans l’augmentation à 10 milles du nombre de chambres d’hôtels disponibles et à l’analyse des retombées des milliers de visiteurs reçus dans le pays a été effectué dans son intervention.

Des représentants de sociétés financières évoluant dans le financement à partir du crédit des petites et moyennes entreprises ont été du colloque pour épiloguer sur les mécanismes de financement des PMEs touristiques locales. M. Lionel Guillaume de la BNC, Serge Petit-Frère de la SOFIHDES et M. Pierre Charles Lubin du FDI ont présenté à l’assistance les différents produits financiers afin de pouvoir octroyer des crédits aux PMEs touristiques.

Réagir à cet article

About La Redaction - Scoop

La Redaction - Scoop
Scoop FM, TV & Website, une chaine de médias pour vous tenir informés – des journalistes compétents toujours au cœur des faits saillants – Scoop !

Check Also

Taxe de $ 186 imposée aux Haïtiens de la diaspora, Stéphanie Auguste précise

La ministre des Haïtiens vivant à l’étranger tente de dégonfler ce qu’elle appelle une rumeur. …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *