Home Actualités Martelly : « Je suis heureux d’affirmer que le pays est sous la bonne voie »
Actualités - octobre 1, 2015

Martelly : « Je suis heureux d’affirmer que le pays est sous la bonne voie »

Ce jeudi 1er octobre, le président de la République a gravi la tribune de l’Organisation des Nations-Unies (ONU) en vue de prononcer son discours dans le cadre de la tenue de la 70e assemblée Générale de ladite organisation.

« Je tiens ici à exprimer de plus profonde gratitude à tous les partenaires de coopération d’Haïti et aux nations unies pour l’ampleur de l’appui fourni dans la préparation et la tenue de ces joutes », ainsi s’est exprimé Michel Martelly pour remercier les amis du pays qui ont permis la tenue d’élections le 9 août dernier, sans préciser les cas de fraudes et d’irrégularités graves observées en ce jour.

Martelly croit que des progrès significatifs ont été accomplis en Haïti depuis quatre (4) ans. Il a affirmé que durant son mandat la démocratie s’est consolidée, les institutions qui garantissent l’état de droit se sont affermies, cependant la lutte contre la détention préventive prolongée ne semble pas avoir l’effet escompté, eu égard aux commentaires de différents analystes politiques.

« Haïti atteint, trois ans avant l’échéance, la cible de l’insuffisance pondérale chez des enfants de moins de cinq (5) ans. Grâce au programme de scolarisation universelle gratuite et obligatoire mise en place par mon administration, plus d’un million d’enfants ont pu fréquenter l’école », s’est réjoui le chef de l’état.

Selon le premier mandataire de la nation, le pays connait de grands progrès en citant à titre d’exemple le combat engagé avec succès, dit-il, contre le VIH Sida, le paludisme, et en faveur de l’accès à l’eau potable, la baisse du tôt de mortalité contre l’exclusion sociale. Michel Martelly énumère un ensemble de victoires remportées, alors que la vie économico-sociale de la population se détériore, constate-on.

Le président a, par ailleurs, vanté les efforts de son administration quant au renforcement de la police nationale tout en faisant mention de l’adoption d’un livre blanc qui préconise la création d’une force de défense dans le pays. « Cette nouvelle force aura une participation active au développement d’Haïti. Elle se consacrera à des tâches de protection de l’environnement, de secours en cas de catastrophes naturelles, de sécurisation de nos frontières et de renforcement de la protection des investissements », a-t-il renchéri.

Enfin de compte, Martelly a réitéré l’engagement d’Haïti dans la lutte en faveur de la paix. « Il faut l’émergence d’une nouvelle dynamique de développement et de paix où chaque état accepte que la force soit assujettie au droit où le dialogue et le règlement pacifique de différents s’imposent comme la pierre angulaire des relations interétatiques… », a-t-il conclu.

Vladimir Désir / e-mail : [email protected]

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *