Home 5 Actualités 5 Présidentielle 2015 : Martelly insiste sur le retrait de Steeve Khawly
Steeve Khawly, candidat à la présidence sous la bannière de Bouclier

Présidentielle 2015 : Martelly insiste sur le retrait de Steeve Khawly

Engagé profondément dans la bataille présidentielle, le président de la République poursuit ses entretiens avec le leader du Réseau Bouclier National toujours dans l’objectif de parvenir à un accord sur un candidat unique qui peut mieux faire valoir les idéaux de Tèt Kale.

Ce mardi 22 septembre, d’après une source digne de confiance, Michel Martelly a rencontré le Groupe Haïti Chérie dans l’objectif de solliciter un support pour la campagne de Jovenel Moise, ce prétendant à la magistrature suprême de l’Etat sous la bannière du Parti Haïtien Tèt Kale (PHTK). Les hommes d’affaires issus de ce groupe d’entrepreneurs et de chefs d’entreprises ne se laissent pas bercer par les mots du Chef de l’Etat, car ils soutiennent déjà leur confrère, Steeve Khawly.

Cette rencontre a été aussi une opportunité pour le leader de la plateforme numéro 5 de présenter à ce groupe d’entrepreneurs le PDG de la firme espagnole Ostos & Sola, Antonio Sola, celui qui se charge de la campagne électorale de Jovenel Moise, pour un montant évalué à 3 000 000 de dollars américains.

Dans la même journée du mardi, encore suivant notre source, Michel Martelly et Steeve Khawly se sont entretenus dans un restaurant à Pétion-ville. Les discussions ont été tenues autour de la prochaine présidentielle où le chef de l’état a insisté sur un retrait volontaire du candidat de Bouclier. Pour Martelly, son ami depuis une trentaine d’année, doit abandonner la course, compte tenu de son mauvais classement dans les différents sondages. « Président, vous m’avez toujours enseigné de ne me  pas fier au sondage, a répliqué Steeve Khawly de manière intelligente.

Cependant, l’homme d’affaires envisagerait de faire alliance avec Jovenel Moise, dans le cas où il ne serait pas en pole position. « Que vais-je dire à mes supporters, ma famille, mes amis et les candidats de Bouclier », s’est plaint M. Khawly, invité par le président à se porter candidat aux élections d’octobre 2015.

Quant à lui, l’ancien gérant du projet de « Agritrans » s’est montré favorable au désistement de son concurrent direct, ainsi pourrait-il bénéficier du vote des électeurs de Bouclier, comprend-il.

Il faut noter, un retrait de Steeve Khawly serait un coup dur infligé aux candidats du Réseau en ballottage à ceux du PHTK. De ce fait, M. Khawly a nié d’un revers de main les propositions de Michel Martelly tout en mettant le cap sur sa campagne lancée le 21 septembre dernier au Ciné Triomphe, à Port-au-Prince.

Devant des centaines de partisans et de sympathisants, ce jour-là, l’homme en question a délivré un message qui semble faire plaisir à l’assistance. « Ma vision : agir ensemble pour une Haïti stable, moderne et prospère », a-t-il lâché. « Je veux être celui qui saura mettre un terme à une spirale infernale qui a plongé Haïti dans la situation que nous connaissons. Je veux être celui qui fera que chacun retrouve le goût de l’avenir et l’envie de bâtir notre destin commun », a renchéri M. Khawly sous l’ovation du public.

En fin de compte, misant beaucoup sur la jeunesse, ce candidat pense que les jeunes sont la force vive de la nation. « J’ai la conviction qu’il faut faire confiance aux jeunes de ce pays », a-t-il avancé d’un ton ferme tout en plaidant en faveur de la justice sociale.

Réagir à cet article

About La Redaction - Scoop

La Redaction - Scoop

Scoop FM, TV & Website, une chaine de médias pour vous tenir informés – des journalistes compétents toujours au cœur des faits saillants – Scoop !

Check Also

Le département d’État recommande l’arrêt du TPS…

Plus de 300 000 ressortissants de pays de l’Amérique centrale et d’Haïti, bénéficiaires du TPS, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *