Home 5 Actualités 5 Haïti-Santé : La Fondation Carter investira 194 millions dollars américains dans la lutte contre la malaria et la filariose sur l’île Quisqueya

Haïti-Santé : La Fondation Carter investira 194 millions dollars américains dans la lutte contre la malaria et la filariose sur l’île Quisqueya

L’ancien président américain Jimmy Carter a effectué une visite de quelques heures à Port-au-Prince dans le cadre d’un programme binational visant l’éradication de la malaria et la filariose sur l’île Quisqueya à savoir Haïti et la République Dominicaine.

Le coût du projet est de 194 millions de dollars américains sur une période de dix ans. Au cours d’une brève conférence de presse conjointe avec le président haïtien au palais présidentiel, Jimmy Carter a estimé que ce projet est d’une grande importance pour Haïti où 5% de la population sont atteints de la malaria et le même pourcentage pour la filariose.

Selon l’ancien président américain, ce programme élaboré par les gouvernements des deux pays avec le soutien de la Fondation Carter, va permettre d’éliminer les deux maladies d’ici à 2020.

« La technologie et le traitement sont bien connus à travers le monde et le coût est relativement faible soit $1 par personne pour la malaria et la moitié pour la filariose durant une année », a expliqué M. Carter, soulignant que l’île Quisqueya est la seule dans la Caraïbe où il existe encore ces maladies.

L’ancien président américain croit que ces maladies ont des conséquences sur le secteur touristique haïtien, soutenant que les visiteurs préfèrent se rendre dans d’autres pays que de venir en Haïti ou à la République Dominicaine craignant d’être contaminés par ces épidémies.

Le programme consistera notamment à renforcer la capacité de diagnostique des laboratoires, la surveillance épidémiologique, la prévention et la gestion clinique.

Des fonds disponibles, 63% iront à Haïti et 32% à la république Dominicaine, alors que les autres 5% contribueront à un fonds binational.

« De 1955 à 1985 de grands progrès ont été réalisés dans le cadre de la lutte contre la malaria et la filariose, cependant les troubles politiques de ces dernières années ont aggravé la situation », a laissé entendre le président René Préval.

Le président Préval croit qu’il faut des efforts conjoints entre les deux pays partageant l’île pour arriver à l’éradication de ces deux maladies. Le dirigeant haïtien a remercié l’ancien président américain pour son soutien dans le domaine de la santé en Haïti.

Cette visite est la dixième du 39e président américain Jimmy Carter en Haïti au cours de ces dernières années.

[email protected] 

 

Réagir à cet article

About Scoop FM 107.7

Scoop FM 107.7

Check Also

Le département d’État recommande l’arrêt du TPS…

Plus de 300 000 ressortissants de pays de l’Amérique centrale et d’Haïti, bénéficiaires du TPS, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *