Home Actualités Haïti-Rep.Dom-Santé : Le directeur de la réforme sanitaire de la République Dominicaine opposé au programme de la Fondation Carter
Actualités - octobre 9, 2009

Haïti-Rep.Dom-Santé : Le directeur de la réforme sanitaire de la République Dominicaine opposé au programme de la Fondation Carter

Le directeur de la Commission de Réforme du secteur de santé de la République Dominicaine (CERSS), Humberto Salazar a formellement rejeté le programme binational de l’ancien président américain relatif à la lutte contre la malaria et la filariose sur l’île Quisqueya.

« Accepter tout financement binational de l’ancien président américain signifie que les dirigeants des deux pays ont donné leur accord à la vision des grandes puissances de faire d’Haïti et la République Dominicaine une île indivisible », aurait dénoncé Humberto Salazar.

Selon ce qu’aurait fait savoir  le responsable de la CERSS, les donations binationales n’ont d’autre mission que d’atteindre la souveraineté des deux pays.

Humberto Salazar a rappelé qu’il y a deux ans de cela  alors qu’il présidait le Conseil présidentiel du SIDA, il a rejeté une contribution économique des Etats-Unis parce qu’il s’agissait d’assumer un programme de prévention du VIH Sida qui impliquait les autorités haïtiennes.

Nous ne pouvons pas accepter sous aucun prétexte la vision d’une île inséparable que prôneraient les Etats-Unis et l’Europe, aurait déclaré M. Salazar.

Le directeur de la Commission de la réforme sanitaire en République Dominicaine a affirmé que ce sont les haïtiens arrivés massivement en terre voisine qui ont transmis  la malaria aux dominicains.

Le programme de la Fondation Carter évalué à 194 millions qui vise l’éradication de la malaria et la filariose sur l’île Quisqueya au cours des dix prochaines années a été bien accueilli par le président haïtien et les responsables sanitaires du pays.

 

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.