Home Actualités Haïti-USAID : 126 millions de dollars américains pour protéger les bassins versants et renforcer la production agricole
Actualités - octobre 9, 2009

Haïti-USAID : 126 millions de dollars américains pour protéger les bassins versants et renforcer la production agricole

L’Agence américaine pour le développement international (USAID) a lancé officiellement le jeudi 8 octobre 2009 un projet visant la gestion de plusieurs bassins versants et le renforcement du secteur agricole.

Le projet ‘’bassins versants pour les ressources naturelles et environnementales appelé winner’’, coûtera 126 millions dollars sur une durée de 5 ans.

Les interventions seront faites dans les bassins versants de la Plaine du Cul de sac (nord de Port-au-Prince), la Quinte  des Gonaïves et un autre à Cabaret en vue de réduire les risques de désastre et d’améliorer les conditions de vie des populations rurales.

Selon les responsables, ce projet se réalisera à travers ’intensification agricole, la réhabilitation des infrastructures rurale, la bonne gouvernance des ressources naturelles et enfin le partenariat public-prive-paysan.

L’ambassadeur américain accrédité en Haïti a invité entre autres les experts du projet << Winner>>, les sociétés agro-industrielles, les acteurs du gouvernement à travailler en collaboration afin de parvenir à gérer et à protéger les principaux bassins versants du pays.

Kenneth Merten a également félicité le gouvernement haïtien d’avoir franchi une étape importante qui est celle de la création du Comité interministériel d’aménagement du territoire.

Le président René Préval a salué cette initiative du gouvernement américain qui doit aider à réduire les risques de désastre et d’améliorer les conditions de vie des populations rurales.

Pour leur part, le ministre de l’environnement, Jean Marie Claude Germain et le secrétaire d’Etat à la production animale, Dr Michel Chancy se sont déclaré prêts à soutenir le projet en vue de mieux protéger l’environnement haïtien.

La cérémonie de lancement du projet s’est déroulée notamment en présence de plusieurs représentants d’organisations internationales, du secteur privé des affaires et d’associations paysannes.

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *