Home 5 Actualités 5 Haïti-Politique : La CPP devient un Mouvement socio-politique

Haïti-Politique : La CPP devient un Mouvement socio-politique

Lancement officiel ce mardi 29 septembre 2009 du mouvement socio-politique CPP. Un nouveau départ va être donné à la CPP, anciennement appelée Concertation des parlementaires progressistes, selon ce qu’a laissé entendre son coordonnateur général, le député de Port-de-Paix Lucas Sainvil.

Sortir de la concertation des parlementaires progressistes, la CPP est transformée aujourd’hui en Mouvement sociopolitique. Plusieurs rencontres, dont deux journées de réflexions les 3 et 4 septembre dernier au Club indigo (Rte nationale numéro 1, Nord d’Haïti) ont eu lieu pour jeter les bases du Mouvement.

Au terme de ces deux journées, une résolution a été signée par 40 députés pour transformer la CPP qui regroupe plus d’une cinquantaine de députés venus de diverses régions du pays hors mis la Grand-Anse.

Selon le coordonnateur général de la CPP, le député Lucas Sainvil, l’objectif était d’arriver à un parti politique proprement dit, mais étant mis sous la contrainte du temps, ils ont décidé de rester pour le moment à un mouvement socio-politique dans la perspective des prochaines élections législatives.

Mis à part, le coordonnateur général du Mouvement qui se présentera aux prochaines élections pour briguer un siège au Sénat, la majorité des députés membres de la CPP souhaitent siéger de nouveau à la chambre basse pour la 49e législature.

La CPP qui se prépare actuellement pour les prochaines compétions électorales, n’a pas fermé les portes à une éventuelle alliance. En attendant, elle cherche à se structurer, a assuré son coordonnateur général.

Le député Lucas Sainvil dément qu’il aurait un quelconque rapport entre ce Mouvement et la candidature probable de l’ancien Premier ministre Jacques Edouard Alexis. La CPP s’était opposée au renvoi de Jacques Edouard Alexis lorsque le Sénat insatisfait de sa gestion gouvernementale (2006-2008) avait voulu à tout prix le censurer.

Enfin, le député Lucas Sainvil a rejeté les informations selon lesquelles la CPP, transformée aujourd’hui en Mouvement socio-politique, a toujours été un bloc anti-parti politique, arguant que le comportement de la concertation visait seulement à porter les formations  politiques à se structurer.

Réagir à cet article

About Scoop FM 107.7

Scoop FM 107.7

Check Also

Le département d’État recommande l’arrêt du TPS…

Plus de 300 000 ressortissants de pays de l’Amérique centrale et d’Haïti, bénéficiaires du TPS, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *