Home 5 Actualités 5 Note de presse/ Fin de la grève d’avertissement à l’UEH

Note de presse/ Fin de la grève d’avertissement à l’UEH

Note de presse

Cellule de réflexion pour la nouvelle UEH (CRNU)/
Syndicat du personnel administratif de l’UEH (SPA/UEH)/
Syndicat du corps enseignant de l’UEH (SCE/UEH)

Considérant le fait que, grâce à la grève et aux nombreuses
interventions des membres des trois entités signataires dans la
presse, lumière a été faite sur les divers problèmes auxquels l’UEH en
général et ses diverses entités font face depuis un certain temps et
qui risquent, dans une certaine mesure, de l’empêcher de remplir
convenablement sa mission comme le veut la Constitution de 1987 ;
Considérant que la population haïtienne en général et la Presse en
particulier sont, à partir de la grève et des nombreuses interventions
des professeurs et des membres du personnel administratif, bien imbus
de la structuration et de l’organisation de l’UEH et des nombreux
problèmes auxquels ses diverses sous-entités dont le corps enseignant,
le personnel administratif et la communauté estudiantine sont
confrontés;
Considérant la nécessité d’informer le plus possible la communauté
universitaire en général, ses diverses entités et ses différents
acteurs en particulier d’un certain nombre d’enjeux importants
relatifs à l’avancement de la lutte et à la marche vers la nouvelle
UEH rêvée par tous ;
Considérant que la grille salariale des professeurs a été votée le 7
décembre 2013 et qu’une simulation faite lors de la session ordinaire
du CU en mars 2014 fait état seulement d’un éventuel manque de plus ou
moins 170 millions (169.926.615 HTG) de gourdes (dont document
disponible) pour pouvoir l’appliquer, et que le CE n’attendait que
l’adoption du budget rectificatif 2013-2014 pour le faire ;
Considérant que ledit budget rectificatif fut adopté en mai 2014 et
qu’au lieu d’appliquer ladite grille salariale, le CE choisit de faire
la sourde oreille et de recourir à des manœuvres dilatoires;
Considérant que, dans leurs interventions faites dans la Presse, les
membres du rectorat font preuve qu’ils ne veulent pas saisir
véritablement l’enjeu de notre lutte, de nos revendications et les
raisons pour lesquelles nous exigeons, d’une part, l’amélioration
substantielle des conditions de travail et de salaire des membres du
corps enseignant et du personnel administratif et d’autre part, la
représentation du personnel administratif au sein du Conseil de
l’Université ;
Considérant que, par leurs interventions dans les médias, les membres
du Conseil exécutif, ont plongé la population haïtienne en général, la
Presse et la Communauté universitaire en particulier dans la confusion
et la cacophonie totales dans leurs tentatives de désinformation et de
manipulation ;
Considérant la nécessité de continuer à travailler en vue du
renforcement de l’UEH, de l’amélioration des conditions de travail et
de salaire tant des membres du corps enseignant que de ceux du
personnel administratif et de la bonification de la situation des
étudiants ;
Considérant le refus du Rectorat à être un véritable médiateur entre
l’UEH et l’État haïtien et à défendre convenablement l’institution,
surtout en ce qui à l’enjeu budgétaire;
Considérant que, dans nos correspondances auprès de la Presse, des
membres du Conseil exécutif (CE) et de ceux du Conseil de
l’Université,  nous avons clairement dit que la durée de la grève
était d’une semaine allant du lundi 19 au vendredi 23 janvier ;
Considérant que les premiers perdants dans cette situation sont les
étudiants qui viennent de passer environ une semaine sans avoir cours,
tandis que le problème aurait pu être réglé facilement autrement si le
Rectorat avait fait preuve de plus de compréhension, de vigilance et
d’altruisme ;
Considérant que, comme nous l’avons dit dans la lettre que nous avons
envoyée au Conseil exécutif (CE), avec copie conforme au Conseil de
l’Université (CU), et dans la notre de presse que nous avons envoyée à
tous les médias, qu’il s’agissait non d’une grève illimitée mais d’une
grève d’avertissement ;
Nous, les trois entités signataires, décidons, comme prévu, de lever
la grève ce vendredi 23 janvier 2015 à compter de 23 heures 59 minutes
59 secondes. Nous voudrions, par cet acte, laisser un peu de temps aux
membres du Conseil exécutif, pour qu’il puisse non seulement se
ressaisir, mais surtout entrer en concertation avec les professeurs et
les membres du personnel administratif en vue de trouver une issue
heureuse à la crise qui reste entière.
Toutefois, nous, les trois entités signataires du préavis de grève
restons mobilisés. Et nous demandons vivement à tous les membres du
corps enseignant et ceux du personnel administratif de rester aussi
mobilisés en attendant nos prochaines consignes. Nous sommes en effet
plus que jamais déterminés à trouver les réponses nécessaires à
l’ensemble de nos revendications. Ainsi allons-nous mettre en place un
programme visant l’établissement des liens plus forts au sein de la
communauté de l’UEH en général et entre les diverses entités
facultaires en particulier.
Baptisé Caravane de la nouvelle UEH, ce programme aura pour mission de
mieux canaliser l’ensemble des revendications des professeurs, des
chargés de cours, des moniteurs, etc., ainsi que celles des membres du
personnel administratif, en les rencontrant respectivement dans leur
espace respectif. Il s’agit pour nous de créer, entre le rectorat et
ces derniers, non seulement des passerelles, mais surtout des espaces
de dialogue et de discussions, dans la perspective de la nouvelle UEH,
c’est-à-dire d’une UEH qui soit plus inclusive, plus humaniste, plus
forte, plus solidaire, plus compréhensive et plus proche de la
population en général, du secteur économique et des acteurs sociaux et
politiques en particulier.
Nous terminons en remerciant chaleureusement la Presse en général et
les médias en particulier qui nous ont aidés durant tout le processus.
La CRNU, le SPA/UEH et le SCE/UEH vous présentent leurs salutations
distinguées.

Avançons sans frayeur vers la Nouvelle UEH.
Vive un rectorat plus compréhensif, plus ouvert et plus altruiste !
Vive une UEH unie, inclusive et solidaire !
Vive la nouvelle UEH !

La Cellule de Réflexion pour la Nouvelle UEH,
Le Syndicat du Personnel Administratif de l’UEH,
Le Syndicat du Corps enseignant de l’UEH.

Port-au-Prince, le 23 janvier 2015

 

Réagir à cet article

About Scoop

Check Also

Taxe de $ 186 imposée aux Haïtiens de la diaspora, Stéphanie Auguste précise

La ministre des Haïtiens vivant à l’étranger tente de dégonfler ce qu’elle appelle une rumeur. …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *