Home 5 Actualités 5 Haïti-Justice : Une nouvelle prison civile pour les Gonaïves

Haïti-Justice : Une nouvelle prison civile pour les Gonaïves

Le ministre de la justice et de la sécurité publique, Jean Joseph Exhumé,  a annoncé lundi la construction prochaine d’une nouvelle prison civile aux Gonaïves.

Toutes les dispositions sont prises pour construire cette prison dans le cadre du plan de l’administration pénitentiaire qui vise à doter le pays de plusieurs grands centres d’incarcérations, a indiqué Jean Joseph Exhumé. 

Mise à part cette annonce faite lors d’une visite dans la cité de l’indépendance, le garde des sceaux  de la République s’est  plaint du fait que les édifices publics ne sont pas protégés en période de troubles dans le pays.

« Avant 2004, il y avait 21 grands centres carcéraux dans le pays, la majorité est partie en fumée, voilà aujourd’hui nous sommes obligés d’en construire d’autres dans les mêmes zones», a regretté Me Exhumé. 

Le titulaire de la justice et de la sécurité publique était à la tête d’une délégation composée notamment du secrétaire d’Etat à la sécurité publique, Eucher-Luc Joseph, ayant effectué ce lundi 2 aout 2009 une visite aux Gonaïves.

Cette visite s’inscrivait dans le cadre de l’ouverture d’un bureau d’assistance légale dans la ville et l’évaluation du système judicaire dans la cité de l’indépendance. 

Le bureau d’assistance légale, qui est déjà présent dans plusieurs régions du pays, a pour mission de veiller au respect des droits des citoyens et mettre à la disposition de tout plaignant un conseil juridique pour l’accompagner dans ses démarches, selon le secrétaire d’Etat à la sécurité publique. 

La situation à la cour d’appel des Gonaïves est grave. Nous devons prendre les dispositions pour pallier cette situation, a dit Eucher-Luc Joseph.    

Réagir à cet article

About Scoop FM 107.7

Scoop FM 107.7

Check Also

Le département d’État recommande l’arrêt du TPS…

Plus de 300 000 ressortissants de pays de l’Amérique centrale et d’Haïti, bénéficiaires du TPS, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *