Home 5 Actualités 5 Haiti/ Justice : L’OPL condamne le mandat de comparution émis contre Gérald Mathurin

Haiti/ Justice : L’OPL condamne le mandat de comparution émis contre Gérald Mathurin

L’OPL a appris avec consternation la nouvelle de l’émission d’un mandat à comparaître par devant le tribunal de Jacmel adressé à l’agronome Gérald Mathurin, coordonnateur de la Coordination Régionale des Organisations du Sud-Est (CROSE) et ancien ministre de l’Agriculture, suite à une déposition du Sénateur Joseph Lambert.

L’OPL se questionne sur les tenants et aboutissants d’une telle démarche du sénateur de la Plateforme politique LESPWA : serait-ce une manoeuvre d’intimidation, une volonté d’utiliser l’appareil judiciaire pour exercer une répression politique ? Où le signe avant coureur d’une nouvelle ère de « baboukèt » que les officiels de la Plateforme politique au pouvoir voudraient imposer à la nation ? 

L’OPL rappelle que lors de la journée électorale du 21 juin 2009 des agressions, assassinats et fraudes électorales dans certaines communes du département du Sud-Est ont été dénoncés par des responsables du CEP et la presse parlée. Certains dirigeants et partisans de LESPWA ont été accusés, mis aux arrêts puis libérés peu après.

L’OPL note que ce sont ceux-là mêmes qui aujourd’hui avec arrogance veulent traduire devant les tribunaux un honnête citoyen responsable d’une organisation sociale qui protestait le jour du scrutin contre ces actes répréhensibles où des membres de son association ont été victimes.

Pendant toute la campagne électorale, dans des réunions publiques et par voie de la presse, le sénateur Joseph Lambert principal dirigeant de la plateforme Lespwa dans le Sud-Est a usé de tous les propos désobligeants pour essayer de discréditer le coordonnateur de la CROSE, l’agronome Gérald Mathurin. 

L’OPL remarque que la citation à comparaître arrive après que des membres du BCED et du BCEN aient utilisé toutes sortes de subterfuges voire même en violation de la loi électorale pour déclarer irrecevable la contestation des résultats du deuxième tour des élections dans le Sud-Est par l’OPL et son candidat et que le CEP persiste à maintenir ces résultats qui sont inacceptables pour ce département.

Pour L’OPL, nous sommes en présence d’une machination politique dont l’objectif est d’utiliser des procédés tordus pour arriver à contrôler le parlement et accéder au pouvoir. Une telle manoeuvre exige qu’on se serve des appareils d’Etat pour mettre hors jeu toutes les organisations conséquentes, tous les démocrates, tous les patriotes progressistes. 

La CROSE et l’OPL en tant que partenaires, seront ensemble pour faire à cette nouvelle machination où l’enjeu est le respect du vote populaire qui est la base de tout Etat de droit et de justice sociale.

Port-au-Prince, le 27 juillet 2009

Edgard Leblanc Fils
Coordonnateur Général
 

Réagir à cet article

About Scoop FM 107.7

Scoop FM 107.7

Check Also

Taxe de $ 186 imposée aux Haïtiens de la diaspora, Stéphanie Auguste précise

La ministre des Haïtiens vivant à l’étranger tente de dégonfler ce qu’elle appelle une rumeur. …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *