Deshommes_Fritz
Home Actualités ALLOCUTION DU VICE RECTEUR A LA RECHERCHE A L’OCCASION DE LA CEREMONIE D’HOMMAGE AUX ENSEIGNANTS DE L’UEH
Actualités - mai 20, 2013

ALLOCUTION DU VICE RECTEUR A LA RECHERCHE A L’OCCASION DE LA CEREMONIE D’HOMMAGE AUX ENSEIGNANTS DE L’UEH

Deshommes_FritzJe voudrais d’abord souligner combien il est heureux de constater que la célébration du 17 mai, Jour des Enseignants, tend à devenir une tradition à l’UEH.

Heureux parce que nous n’avons pas souvent l’occasion de réfléchir sur la fonction enseignante, la fonction professorale, sur son importance, sa portée, son sens profond. Mais, non plus, de montrer notre reconnaissance à ceux qui contribuent à faire de nous ce que nous sommes, à ceux qui, chaque jour, dans les conditions les plus difficiles, et souvent dans l’incompréhension même des bénéficiaires, modèlent des esprits, réveillent les consciences, structurent les personnalités, introduisent aux savoirs les plus divers.

Bien sûr, nous nous courbons  devant la compétence de nos maitres, devant leur éloquence,  la pertinence de leur enseignement. Nous reconnaissons leur capacité intellectuelle. Nous voulons toujours les imiter.

Mais nous ne voyons souvent pas d’autres aspects de la fonction de professeur : la générosité intrinsèque qui caractérise l’enseignant. Quelqu’un qui partage son savoir, qui forme ses futurs concurrents dans la profession, qui se réjouit des progrès de ses étudiants, bientôt ses jeunes confrères,  et qui tire une immense satisfaction lorsque au carrefour du succès de ceux qu’il a formés, il puisse dire avec fierté : « Celui-là fut mon étudiant ».

Le professeur c’est ce modèle de bonté, de générosité, d’abnégation, qui, vingt fois sur le métier, s’évertue à alimenter la nation de professionnels, de cadres, de dirigeants, de penseurs et à lui assurer des lendemains de moins en moins incertains.

Je me réjouis particulièrement de ce que le critère fondamental retenu cette année pour honorer nos professeurs est l’encadrement des étudiants en toutes matières,  y compris les mémoires et travaux de sortie.

Il est essentiel que cette activité fasse l’objet de notre reconnaissance. Elle constitue par excellence le point culminant de toute la noblesse de la fonction professorale. C’est l’étape de vérité pour l’étudiant ; celle qui donne accès à une porte plus large de la vie, celle de la conclusion d’un cycle, qui en ouvre d’autres, sur le plan académique, sur le plan professionnel, sur le plan intellectuel, sur le plan de l’épanouissement personnel.

Pour l’Université, c’est l’étape qui consacre le mieux son utilité sociale, sa capacité à renouveler le savoir qu’elle dispense, à marquer son empreinte sur la société et à fournir à la communauté des cadres, des professionnels de qualité.

Cette année, le Conseil Exécutif a introduit deux innovations majeures :

– D’une part, en plus des choix des facultés, il a pris l’initiative d’honorer un ancien membre du Conseil de l’Université, qui a rendu des services exceptionnels au plus important organe de notre institution et qui, par ailleurs, a travaillé d’arrache-pied  au sein de la Commission de Réforme de l’UEH. Cette commission qui, au contraire de ses predecesseurs,  a pu boucler une partie importante de sa mission : la production de la version preliminaire de l’avant projet de loi organique de l’Université d’Etat, actuellement en discussion au Conseil  ;

–  D’autre part, cette année, nous distinguons également de plus jeunes professeurs. Ils n’ont pas encore atteint la consécration de leurs ainés. Mais ils empruntent déjà le chemin de l’excellence dans lequel nous espérons qu’ils vont persister en vue de mériter dans quelques années l’hommage qui est rendu aujourd’hui à leurs devanciers. Nous saluons leur désignation et nous les félicitons d’avoir su attirer l’attention de leur décanat.

En ce jour de la Fête des Enseignants, il est important de souligner qu’à l’UEH la question professorale fait l’objet de nos plus grandes préoccupations. Le statut de l’enseignant universitaire, une grille de salaire appropriée, un plan de carrière adéquat, ce sont autant de points qui ont animé les récents débats au sein de diverses instances de notre institution y compris le Conseil Exécutif, y compris le Conseil de l’Université.

Nous avons bon espoir que ces dossiers avanceront, atterriront et feront l’objet de dispositions palpables et concrètes.

Mais en attendant, disons bonne fête à tous nos enseignants, de tous les niveaux, de tous les secteurs, de tous les coins de notre pays. Bonne fête spécialement à tous les professeurs de l’UEH. Et tous nos compliments à tous ceux que nous honorons aujourd’hui pour leur carrière exemplaire, pour leur dévouement, pour leur participation à l’encadrement de nos étudiants et à tous nos jeunes collègues qui déjà se distinguent par la voie empruntée, celle de l’excellence.

 

A tous, bonne fête !

Bonne journée des enseignants !

 A nous tous, bonne Fête du Drapeau et de l’Université.

 

 Fritz DESHOMMES        

Vice Recteur à la Recherche

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *