Home 5 Actualités 5 Suicide de la fille du porte-parole de la police du sud-est d’Haïti

Suicide de la fille du porte-parole de la police du sud-est d’Haïti

Jasmine Petit, fille de Jacques Oné Sifort Petit, porte-parole de la police dans le sud-est du pays s’est donné la mort hier jeudi. La fille âgée de 18 ans souffrait de céphalée depuis près de  six mois, a rapporté Alex Moise, le correspondant de Scoop FM à Jacmel.

Dans le matin précédent cet acte, ses parents l’avaient emmenée voir un médecin. Et c’est de retour de à la maison que Jasmine Petit allait se refugier dans la chambre de ses parents, saisit l’arme de son père  et se tirer une balle à la tête.  

Jasmine Petit vient d’être admise en classe de rhéto à l’Institution Diocésaine du Bon Pasteur de Jacmel. Elle n’a laissé aucun mémo qui pourrait aider ses parents à comprendre le mobile de son suicide. 

Jasmine Petit vivait avec ses parents à Portail-Léogane, un quartier située à l’entrée de la ville de Jacmel, en venant du département de l’ouest. 

Réagir à cet article

About Scoop FM 107.7

Scoop FM 107.7

Check Also

Taxe de $ 186 imposée aux Haïtiens de la diaspora, Stéphanie Auguste précise

La ministre des Haïtiens vivant à l’étranger tente de dégonfler ce qu’elle appelle une rumeur. …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *