Home 5 Actualités 5 Suicide de la fille du porte-parole de la police du sud-est d’Haïti

Suicide de la fille du porte-parole de la police du sud-est d’Haïti

Jasmine Petit, fille de Jacques Oné Sifort Petit, porte-parole de la police dans le sud-est du pays s’est donné la mort hier jeudi. La fille âgée de 18 ans souffrait de céphalée depuis près de  six mois, a rapporté Alex Moise, le correspondant de Scoop FM à Jacmel.

Dans le matin précédent cet acte, ses parents l’avaient emmenée voir un médecin. Et c’est de retour de à la maison que Jasmine Petit allait se refugier dans la chambre de ses parents, saisit l’arme de son père  et se tirer une balle à la tête.  

Jasmine Petit vient d’être admise en classe de rhéto à l’Institution Diocésaine du Bon Pasteur de Jacmel. Elle n’a laissé aucun mémo qui pourrait aider ses parents à comprendre le mobile de son suicide. 

Jasmine Petit vivait avec ses parents à Portail-Léogane, un quartier située à l’entrée de la ville de Jacmel, en venant du département de l’ouest. 

Réagir à cet article

About Scoop FM 107.7

Scoop FM 107.7

Check Also

Le département d’État recommande l’arrêt du TPS…

Plus de 300 000 ressortissants de pays de l’Amérique centrale et d’Haïti, bénéficiaires du TPS, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *