Home 5 Actualités 5 Haïti-Sénatoriales partielles : Les contestations s’en suivent après la publication des résultats définitifs

Haïti-Sénatoriales partielles : Les contestations s’en suivent après la publication des résultats définitifs

Des partis politiques et des parlementaires continuent de dénoncer les résultats définitifs des sénatoriales partielles du 21 juin dernier.

 Se référant aux irrégularités et incidents enregistrés le jour du scrutin notamment dans les départements du Sud-est et de l’Artibonite, la Fusion des Sociaux-Démocrates Haïtiens demande au chef de l’Etat de surseoir à la publication des résultats de ces élections dans le journal officiel, Le Moniteur. 

« La Fusion recommande la mise sur pieds par le président de la République d’une commission composée des membres des bureaux des deux branches du parlement et des membres de la Cour de cassation qui, en utilisant les services techniques de personnalités crédibles ayant appartenu antérieurement à des conseils électoraux », a indiqué le président de cette formation politique, le professeur Victor Benoit. 

Pour sa part, l’Organisation du Peuple en Lutte a déclaré ne pas entendre cautionner ce qu’elle appelle une forfaiture visant à faciliter le pouvoir exécutif au niveau des assemblées législatives du parlement dans ses objectifs politiques de court terme. 

« L’OPL refuse de d’accepter ces résultats. Jusqu’à nouvel ordre, les députés et sénateurs du parti s’abstiendront de participer à toutes séances publiques de leur chambre respective, tout en restant actifs dans leur fonction de représentants du peuple », a menacé le comité exécutif national du parti dans un communiqué dont la copie a été transmise à Scoop FM. 

Le Conseil Electoral Provisoire a publié les résultats définits des sénatoriales partielles dans la nuit du 17 au 18 juillet 2009. Depuis, les constations pleuvent. La plus médiatique est celle du vice-président de l’institution électorale Rodol Pierre accusant le président de frauder les résultats notamment dans le département du Sud, ceci au benefice du candidat de la plateforme Lespwa, Pierre Francky Exius.     

Réagir à cet article

About Scoop FM 107.7

Scoop FM 107.7

Check Also

Taxe de $ 186 imposée aux Haïtiens de la diaspora, Stéphanie Auguste précise

La ministre des Haïtiens vivant à l’étranger tente de dégonfler ce qu’elle appelle une rumeur. …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *