Home 5 Actualités 5 Haïti / Elections : Le CEP devra se réunir ce mardi autour des accusations du conseiller Rodol Pierre.

Haïti / Elections : Le CEP devra se réunir ce mardi autour des accusations du conseiller Rodol Pierre.

Le Conseil Electoral Provisoire aura à plancher dès ce mardi sur les remarques de Rodol Pierre concernant les résultats définitifs des élections sénatoriales pour le département du Sud. Frantz Gérard Verret indique qu’au cours de cette réunion, le vice-président du CEP devra s’expliquer, car conformément à l’article 10 des règlements généraux de l’institution, M. Pierre devait se tenir à l’obligation de réserve. Tel n’a pas été le cas. 

Dans sa lettre au Conseil électoral, Rodol Pierre a nommément accusé Frantz Gérard Verret d’avoir “frauduleusement fabriqué” les résultats des élections pour le département du Sud en faveur du candidat de Lespwa, Pierre Francky Exius ( au détriment de celui de l’Uccadde, Joseph Benoit Laguerre, antérieurement déclaré vainqueur de ces élections).

 M. Verret rejette catégoriquement ces accusations. Les Bureaux de Contentieux Electoraux Nationaux travaillent en toute indépendance du Conseil et du président du conseil, a-t-il fait comprendre. A en croire Frantz Gérard Verret, après délibération de ces tribunaux électoraux, il ne fait que collecter, puis rendre publiques les décisions arrêtées, et ceci en connaissance des autres conseillers électoraux. 

Comment sont montés les BCEN ?

 Ces tribunaux électoraux sont généralement constitués de trois membres du Conseil et  de deux ou trois avocats. Pour le département du Sud, le BCEN était constitué des conseillers Frantz Gérard Verret, François Gaillot, Fritz Rosemé et de deux avocats.

A l’unanimité, tous les juges avaient participé à la prise de décision. Voulant éviter toute polémique, le président du Conseil Electoral Provisoire considère les faits insinués par Rodol Pierre comme un dérapage de mauvais aloi qu’il déplore, d’ailleurs.  Quand on lui demande s’il ne pense pas que les faits qui lui sont reprochés ne vont pas affecter le fonctionnement de l’institution électorale, Frantz Gérard Verret répond par la négative. 

Dans une lettre ouverte datée du 20 Juillet, le vice-président du CEP a invité le président de l’institution à surseoir  à la publication des résultats définitifs des dernières élections lesquels sont “entachés d’irrégularités et de fraudes graves“.  

A en croire Rodol Pierre, le président du Collège électoral avait lui-même manipulé les résultats pour le département du Sud  au bénéfice du candidat de la Plateforme Lespwa, Pierre Francky Exius. Tandis que les résultats partiels avaient confirmé la victoire de Joseph Benoit Laguerre de l’Uccadde; au dernier décompte,  il est déclaré perdant pour 17 voix. 

Se référant toujours à Frantz Gérard Verret, Rodol Pierre écrit :”Pour commettre votre forfait, vous vous êtes catégoriquement opposé  à la tabulation de l’original du procès-verbal SE24444 du Centre de vote de Vieux-Chemin à Saint-Jean-du-Sud. Selon les données consignées dans ce procès-verbal, Joseph Benoit Laguerre(Uccadde) avait obtenu 155 voix contre 6 pour Pierre Francky Exius(Lespwa). Ce procès-verbal a été soumis au BCEN du Sud,” révèle Rodol Pierre. 

Contrairement au président du Conseil Electoral Provisoire, Rodol Pierre se demande inquiet “si les résultats de cette première expérience sont truqués, quelle confiance le peuple haïtien peut-il placer en l’institution électorale dans la réalisation des prochaines élections ?

 Rodol Pierre est reconnu comme un membre influent  de l’Union de Citoyens Haïtiens Démocrates pour le Développement et l’Education (Uccadde).                     

Réagir à cet article

About Scoop FM 107.7

Scoop FM 107.7

Check Also

Le département d’État recommande l’arrêt du TPS…

Plus de 300 000 ressortissants de pays de l’Amérique centrale et d’Haïti, bénéficiaires du TPS, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *