Home 5 Actualités 5 Haïti- Gouvernance Politique : L’Exécutif et le Législatif sont dos à dos
desras

Haïti- Gouvernance Politique : L’Exécutif et le Législatif sont dos à dos

desrasDepuis deux (2) mois la communication est rompue sur le plan institutionnel entre le Chef de l’Etat, Michel Joseph Martelly, et les Présidents des deux (2) Chambres, Desras Dieuseul Simon (Sénat) et Tholbert Alexis (Chambre des Députes), a déploré le Président du Sénat. Comment comprendre un tel degré d’irresponsabilité au plus haut niveau de l’Etat  quand on sait que la Constitution d’Haïti (amendée ou pas) fait obligation à ces deux (2) Pouvoirs co-dépositaires de la souveraineté nationale de s’harmoniser et de s’accorder pour gérer au mieux des intérêts supérieurs de la Nation les Affaires de l’Etat ?

Dans une déclaration d’abondance faite à la presse, le Sénateur Desras s’est disculpé en ces termes :

‘’… Si j’étais à la place du Président de la République, je ne pourrais me permettre de passer  deux mois, dans un pays aussi fragile qu’Haïti, sans dialoguer et consulter les Présidents des deux Chambres. Et si tel avait été le cas, j’aurais eu de sérieuses inquiétudes et ne manquerais pas très certainement de chercher à savoir les raisons…

Effectivement, il n’y a aucun contact depuis deux (2) mois entre le Chef de l’Etat et les Présidents des deux (2) Chambres. Qu’est-ce qui explique un tel état de fait ? Eh bien, le Président Martelly avait fait savoir qu’il déclarait la guerre aux Parlementaires et entretenait beaucoup de suspicions à l’ égard des Députes et Sénateurs refusant de se laisser coopter. Il y a eu aussi des règlements de compte de l’Exécutif contre des Sénateurs et Députés… Cela avait suscité la colère de ces derniers et créé une atmosphère tendue non propice au dialogue.

On a dû rappeler à l’ordre cet Exécutif qui se prend pour l’Etat. Ce sont des comportements anormaux, irresponsables, frustrants et arrogants qui ne sauraient être tolérés. Des proches de certains Sénateurs et Députés avaient été révoqués en représailles par le Gouvernement. Ces choses-là doivent être corrigées et réparées pour éviter une telle situation ‘’, telles seraient les causes profondes de la rupture.

En réalité, le dialogue est toujours maintenu par d’autres canaux non institutionnels entre les Députés du PSP (Parlementaires pour la Stabilité et le Progrès) et le Groupe de Sénateurs ayant visiblement fait serment d’allégeance au Régime Tet Kale, n’en déplaise au Sénateur Desras. Nonobstant les humiliations, les engueulades et insultes du Président Martelly à leur endroit,  on constate que c’est toujours ‘’ business as usual ‘’. Le Parlement haïtien, toutes proportions gardées,  et de l’avis des Observateurs et  Analystes, semble avoir abdiqué à exercer les pouvoirs a lui conférés par la Constitution.

 

 

 

Réagir à cet article

About Scoop FM 107.7

Scoop FM 107.7

Check Also

Taxe de $ 186 imposée aux Haïtiens de la diaspora, Stéphanie Auguste précise

La ministre des Haïtiens vivant à l’étranger tente de dégonfler ce qu’elle appelle une rumeur. …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *