Home 5 Actualités 5 JEUNESSE MONTANTE exige le rétablissementdu Poste de Secrétaire d’Etat à la Jeunesse

JEUNESSE MONTANTE exige le rétablissementdu Poste de Secrétaire d’Etat à la Jeunesse

Comme bon d’organisations de la société civile, JEUNESSE MONTANTE prend note du remaniement ministériel opéré le 22 janvier dernier qui, selon le premier ministre Laurent Salvador Lamothe, vise à dynamiser le gouvernement.

Toutefois, JEUNESSE MONTANTE constate avec ahurissement que le poste aussi stratégique qu’est celui de Secrétaire d’Etat à la jeunesse a été emporté dans le cadre de ce remaniement.

Rappelons que le poste de Secrétaire à la jeunesse a été créé à la faveur de luttes menées par des organisations de jeunes depuis 2009, et répondait à un besoin précis, celui de favoriser l’intégration des jeunes hommes et des jeunes femmes. L’éliminer revient à saper des années de luttes et de sacrifices.

JEUNESSE MONTANTE souligne également que cette décision est en contradiction à la politique générale du gouvernement, laquelle entend faire « du secteur jeunesse une priorité stratégique ». Et politiquement, elle s’avère inefficace, dans la mesure où elle fait abstraction d’une composante majoritaire et vitale de la société haïtienne. En effet, environ 70% de la population ont moins de 30 ans et chaque année plus de 200.000 jeunes des deux sexes atteignent l’âge de la majorité et sont donc aptes à participer à la vie publique et du coup, à contribuer au développement national.

Négliger la jeunesse c’est négliger une force vive de la vie nationale. Négliger les jeunes c’est négliger un capital humain. Négliger les jeunes c’est mettre sous hypothèque l’avenir du pays.

Il n’est pas permis de négliger une priorité. La jeunesse est une priorité et doit être priorisée. La prioriser, c’est prioriser la majorité. Il ne saurait être acceptable de négliger une force pareille au service du bien commun. La nonchalance des autorités quant à la prise en compte des intérêts stratégiques des jeunes est inacceptable. On s’accoutume politiquement à se gausser des jeunes. Or, ils ont toujours été présents à tous les combats stratégiques de l’histoire nationale. Notons le rôle qu’ils/elles ont joué dans la bataille pour l’indépendance nationale (1804), dans la révolution de 1843, dans la lutte contre l’occupation américaine, et plus récemment dans l’accession au pouvoir du président Michel Joseph Martelly.

Fort de tout cela, JEUNESSE MONTANTE exige le rétablissement rapide et célère de ce poste dans le gouvernement, lequel doit être occupé par un-e jeune leader compétant-e, connaissant bien les problèmes auxquels les jeunes sont confrontés et qui soit en mesure de développer des stratégies pouvant favoriser l’intégration tant souhaitée du secteur.

 

 

Réagir à cet article

About Scoop FM 107.7

Scoop FM 107.7

Check Also

Le département d’État recommande l’arrêt du TPS…

Plus de 300 000 ressortissants de pays de l’Amérique centrale et d’Haïti, bénéficiaires du TPS, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *