Home 5 Actualités 5 Haïti/ Rep. Dominicaine : L’Interconnexion électrique entre les deux pays fait craindre
joe_lambet

Haïti/ Rep. Dominicaine : L’Interconnexion électrique entre les deux pays fait craindre

joe_lambetQuelques jours après la promesse du Premier Ministre haïtien d’augmenter la distribution du courant électrique dans les six mois à venir, les autorités dominicaines et haïtiennes ont signé un accord visant à améliorer le système électrique haïtien suivant les propos du Ministre haïtien de l’énergie, Jean Jumeau. Cette initiative ne plait pas à l’ex sénateur de la 48ème, Joseph Lambert pour qui l’Etat haïtien devra protéger d’abord les investisseurs nationaux  et  ensuite augmenter la  capacité de distribution du courant électrique.

Le projet d’interconnexion électrique entre Haïti et la République Dominicaine aussitôt annoncé soulève déjà les poils de certains citoyens. Au sein même du pouvoir, l’un des conseillers du président de la République, Joseph Lambert, s’inscrit  en faux contre une telle mesure qui d’après lui  ne profitera pas à la nation et représente un acte anti- patriotique. L’ex- sénateur de la 48ème législature qui intervenait sur les ondes de SCOOP FM, le Mercredi 30 Janvier 2013, à l’Emission « Haïti-Débat », souligne que l’Etat haïtien devait de préférence augmenter la capacité des usines de production d’énergie électrique du pays afin, dit-il, de pallier au problème d’énergie.

Une telle mesure, dit Joseph  Lambert, est contre les principaux investisseurs haïtiens qui sont sur le terrain. D’autant plus, explique le conseiller politique du chef de l’état,  en cas  d’une éventuelle tension dans les relations entre les deux Etats, la république voisine  pourrait bloquer la distribution en signe de représailles. Ce qui, d’après l’ex- parlementaire souillerait au plus haut niveau la souveraineté Nationale.

Soulignons que la source énergétique de la république dominicaine   se chiffre autour de 3000 Mégawatts et elle continue d’augmenter constamment sa capacité. L’Etat dominicain investi annuellement près de 1 milliards de dollars dans le secteur énergétique. Ce qui permet de comprendre l’importance qu’accorde les dominicains à ce secteur. Chez nous, en Haïti, le trésor public a investi l’année dernière près de 200 millions de dollars américains.  « Un chiffre qui fait peur » a souligné le Ministre haïtien de l’énergie, Jean Jumeau.  Comparant ces chiffres à ceux de la République voisine, l’écart est vraiment très grand. Seulement 30% de la population haïtienne a accès au courant électrique. Mis à part, l’Electricité d’Haïti (EDH) qui fournit 256 mégawatts, trois autres compagnies privées ajoutent près de 88 mégawatts, ce qui fait au total 344 mégawatts pour une population de plus dix millions d’habitants. Alors que l’EDH paie entre 10 à 12 millions de dollars pour l’achat d’électricité à ses trois fournisseurs privés, il ne perçoit que 5 millions de dollars de ses clients.  Alarmant, dirait-on !

La nouvelle de la signature de cet accord vient à un moment où les coupures électriques se font de plus en plus fréquents peu de temps après que le Premier Ministre haïtien, Laurent S. Lamothe lors d’une conférence de Presse avait promis 24 heures d’électricité à travers tout le territoire National.

Réagir à cet article

About Scoop FM 107.7

Scoop FM 107.7

Check Also

Le département d’État recommande l’arrêt du TPS…

Plus de 300 000 ressortissants de pays de l’Amérique centrale et d’Haïti, bénéficiaires du TPS, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *