Home 5 Actualités 5 Belle Fontaine : Potentialité méprisée

Belle Fontaine : Potentialité méprisée

Ce mardi 25 septembre 2012, la communauté rurale a été à l’honneur à la rubrique matinale de SCOOP FM « Article 19 » . Certes,  les localités rurales font face à des problèmes énormes. Habituellement on considère ces régions comme des laisser pour contre, caractérisés par une absence de services de base et autres.

Cette localité s’étend à la fois sur une partie de la Croix-des-Bouquets et de Kenscoff. Quoique pas trop distance, le révérend  Père Abner Jean Louis  déplore les difficultés d’accéder à cet endroit. En outre, sur le plan agricole la localité a beaucoup de potentialité mais pas assez de moyens de transports pour acheminer leurs différents produits vers d’autres régions du pays. Mangues, Mais, Avocat figurent entre autres parmi les produits cultivés dans la zone.

Sur le plan sanitaire, rien ne va non plus. Il n’existe selon le révérend aucune infrastructure sanitaire et éducative, la situation est archi-grave. Par ailleurs, dit le Père  Abner, l’un des institutions scolaires dans la zone ne dépasse pas le niveau fondamental. Une fois arrivée en 6ème année fondamentale, la seule alternative qui s’offre aux jeunes de poursuivre leurs études est de laisser la localité pour Croix-des-Bouquets ou Kenskoff.

Le manque d’infrastructures scolaires et l’éloignement des seules écoles présentes dans la zone force certains parents à garder leurs enfants chez eux. Du coup, ils sont employés à d’autres taches (commerce, participation au konbit et autres) pour la survie de la famille.

La localité est très vaste, reconnait le Père. De ce fait, il croit nécessaire que la zone soit dotée de son propre commissariat de police.

En matière politique,  la localité avec ses sept sections contribue beaucoup lors des élections dans le pays.

En somme, le Père Jean Abner Louis appelle  à une prise de conscience de la part des autorités d’intervenir le plus rapidement possible pour aider la communauté.

Réagir à cet article

About Scoop FM 107.7

Scoop FM 107.7

Check Also

Taxe de $ 186 imposée aux Haïtiens de la diaspora, Stéphanie Auguste précise

La ministre des Haïtiens vivant à l’étranger tente de dégonfler ce qu’elle appelle une rumeur. …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *