Home 5 Actualités 5 Conflit terrien : deux députés haïtiens pointés du doigt

Conflit terrien : deux députés haïtiens pointés du doigt

Les députés haïtiens continuent d’être la proie de nombreuses critiques. Mis a part, les accusations de corruption qui pèsent fort sur leur dos, c’est maintenant le tour de quelques citoyens de la capitale haïtienne et dans le sud de grossir le lot.

Outre, les multiples problèmes sociopolitiques auxquels le pays fait face, plusieurs citoyens ne cessent de se plaindre de l’abus de pouvoir de certains parlementaires. En effet, rien que ce mardi 25 septembre 2012, deux groupes de citoyens se sont présentés au local de  la radio SCOOP FM pour dénoncer l’agissement de deux représentants de la chambre basse.

Ces deux cas concernent des conflits terriens, d’une part, à Vivy Michel dans la commune de Pétion-Ville et d’autres parts dans le sud du pays. Des citoyens accusent les députés Ronald Lareche et Luther-King Marcadieu d’utiliser la force pour les dissuader de céder un terrain qu’ils affirment être les vrais propriétaires.

Si dans la Capitale haïtienne la situation se présente ainsi, il en est de même pour certaines villes de province.

Pierre Marie Fecia identifie au numéro CIN : 07-17-99-1960-10-00009, habitant de la localité de Constant(Les Anglais) dénonce le député Lisma Jean Romelus qui, de mèche avec des bandits dont un certain Jean Marc Louis leur rendant  la vie impossible. Mme Fecia accuse le député de vouloir les déposséder d’un terrain  qu’elle affirme avoir acheté  de son cousin Joseph Raymond (07-17-99-1938-07-00014) pour un montant de quatre vingt mille gourdes.

Julnor J. Vital est le notaire identifie au numéro 004-I27-362-5, 2545I-M et o22953-QQ. Mme Fecia en a profité pour  dénoncer le  notaire Jean Mary Bernato Charles qui selon ses propres mots aurait sous la Pression du député Lisma Jean Romelus fabriqué un faux titre de propriété.

Mme Fecia déplore, par ailleurs, que sa propre habitation ait devenue un endroit non accessible face à des bandits qui y  font régner leur loi nuits et jours.

Ce n’est pas la première fois que des députés soient mêlés dans des conflits terriens. Moins de deux mois de cela, le nom du député Lisma était cité dans un conflit terrien dans la commune de Delmas. Ce conflit opposait ce dernier et le député Arnel Belizaire au Premier citoyen de cette commune Wilson Jeudy.

Réagir à cet article

About Scoop FM 107.7

Scoop FM 107.7

Check Also

Taxe de $ 186 imposée aux Haïtiens de la diaspora, Stéphanie Auguste précise

La ministre des Haïtiens vivant à l’étranger tente de dégonfler ce qu’elle appelle une rumeur. …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *