Home 5 Actualités 5 En route vers l’ONU : Arrivée du Premier Ministre haïtien à New-York
laurent_l_2

En route vers l’ONU : Arrivée du Premier Ministre haïtien à New-York

laurent_l_2Arrivé à New York, le dimanche 23 septembre 2012 dans le cadre de la 67ème session extraordinaire de l’Assemblée Générale de l’Organisation des Nations Unies, le Premier  ministre haïtien Laurent Salvador Lamothe a donné son premier point de presse. Le chef de la primature a fait état de multiples rencontres qu’il  doit effectuer au cours de cette visite d’une semaine. Laurent Salvador Lamothe, s’entretiendra notamment  avec plusieurs secteurs dont des investisseurs, des membres de la diaspora, etc.

D’abord, le locataire de la Primature a  rencontré  hier  dimanche des membres du consulat d’Haïti à new-York. Ensuite, au cours de la journée du lundi 24 septembre, il  a présenté  un discours sur l’état de droit en Haïti aux Nations Unis puis s’est entretenu avec des représentants de divers ONG autour du nouveau mécanisme mise en place par l’Etat haïtien pour la gestion de ces  dernières.

Ce rendez-vous annuel des Nations Unies  est l’occasion pour plusieurs chefs d’Etat dans le monde d’exposer leurs griefs. A cet effet, le président Michel Joseph Martelly au cours de la 66ème session de cette assemblée avait plaidé, entre autres, en faveur d’une reconsidération de la Mission de l’ONU qui, d’après lui, manque à sa mission. L’actuel chef d’Etat haïtien dénonçait certaine pratique qui ne contribue pas vraiment au développement des pays du sud dont Haïti.

Le chef de l’état avait surtout mis l’accent sur l’hypocrisie  des pays du nord qui, selon ses propos ne s’engagent pas réellement dans la lutte pour aider les pays du sud en proie à de multiples difficultés. Chômage, Pollution, difficultés financières et autres ont été abordés par le président haïtien. En outre, le dossier semble avoir été retenu le plus l’attention du chef de l’Etat était les multiples promesses faites par la communauté internationale dans le cadre de la reconstruction d’Haïti. Michel Martelly a qualifié de lettre morte ces promesses. Mais, il n’allait pas en rester la. Le locataire du palais National estimait en ces termes : « triste que la main gauche reprenne ce que la main droite a donné ». Il voulait faire allusion au fond qui, une fois débloqué au nom du pays en difficulté retourne un peu plus tard sous différentes formes au pays donateurs.

Malgré tout cela, le Président Martelly voulait transmettre l’image d’un dirigeant ferme et confiant dans la capacité de son équipe à résoudre les problèmes du peuple haïtien. Pour finir, le chef de l’Etat haïtien avait surtout mis l’accent sur la solidarité, l’unité entre les nations et en du coup présenté Haïti comme un marché ouvert aux investissements étrangers.

Un an après ce grand discours sur l’estrade de l’ONU, ou en est-on ? Peut-on parler de progrès ou de régressions ? Sur quoi sera axé le discours du président de la République ? Attendons son intervention sur la tribune de l’ONU.

Réagir à cet article

About Scoop FM 107.7

Scoop FM 107.7

Check Also

Stéphanie Auguste devient ministre des Affaires Sociales et du Travail

L’actuelle ministre des Haïtiens Vivant à l’Etranger vient d’être nommée Ministre des Affaires Sociales et …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *