Home 5 Actualités 5 La retraite des députés à Montrouis accouche une décision
deputes

La retraite des députés à Montrouis accouche une décision

deputesAprès plus de vingt-quatre heures de discussion entre le bloc majoritaire au parlement, Parti pour la Stabilité et le Progrès, les acteurs se sont entendus, pour dégager une majorité et établir un directoire pour le bloc. En ce sens, les 60 députés réunis depuis vendredi 14 septembre 2012, ont  fait choix de Jean Tholbert Alexis comme coordonnateur de ce bloc pro –Martelly à la chambre des députés. Une décision saluée chaleureusement par le président de la république, Michel Joseph Martelly qui sous-tend que cette initiative  permettra au gouvernement de faire atterrir, entre autres ses divers programmes en faveur de la population.

 

Le  président a par ailleurs  beaucoup insisté sur les 5 E du plan de développement du gouvernement en créant de plus en plus d’emploi, en établissant l’Etat de droit dont il fait toujours mention dans ses discours sans oublier le renforcement du système éducatif. Plus loin, le premier citoyen de la nation parle d’un plan d’assistance social au chauffeur de taxi et aux personnes défavorisées. Il appelle, en outre, les députés à contribuer à faire atterrir certains programmes du gouvernement dans leur circonscription respective.

La question des élections a été  également à l’ordre du jour. En fait, le président a insisté sur le fait que cette cohésion entre les deux pouvoirs soit renforcée en vue d’aboutir à des résultats concrets pour l’organisation de bonnes élections dans le pays et pour l’amélioration du sort de la population.

Pour sa part,  le nouveau coordonnateur du PSP, en la personne de Jean Tholbert Alexis, précise que cette action rentre dans le cadre de l’appui inconditionnel que les parlementaires apportent  au gouvernement.

En fait, il faut dire que ce choix a été contesté dans un premier temps par le ministre chargé des relations avec le parlement, Ralph Theano. Face à ce constat, un groupe de député composé du Timoleon, Benoit Laguerre, Gandhi s’est unis pour forcer le ministre à retourner sur sa décision.

Club Indigo, Centre d’Opération du Gouvernement

Pendant les discussions entre  les 60 députés et la présidence, certains ministres présents en la circonstance  en ont profité pour annoncer et confirmer certaines mesures. C’est en tout cas, la situation du ministre de l’intérieur qui a été dépêché urgemment dans le département du nord pour se renseigner sur les conditions des dernières manifestations anti-gouvernementales  tenues  récemment dans la ville du Cap- Haïtien . Une manifestation qui, selon certains avait mobilisé un grand nombre de personne ayant à sa  tête l’opposant  farouche  au pouvoir, Jean Charles Moise, sénateur du nord.

Si l’on en croit les propos du ministre Ronsard Saint –Cyr, il se pourrait fort bien que le gouvernement procède dans les prochains jours à un changement au niveau de ses représentants dans ce département.

Pour sa part, le Ministre de la Justice, Jean Enel Sanon à confirmer sa décision de retourner à son poste le doyen du tribunal civil des Cayes, Maitre Victor Vaval. Quant au commissaire du gouvernement, Jean Marie Salomon, dont plusieurs grévistes réclamaient le retour à son poste, le garde des sceaux de la république, annonce que ce dossier est déjà classé. Cependant,  la décision de transférer le commissaire sera maintenue ,renchérit-il.

Réagir à cet article

About Scoop FM 107.7

Scoop FM 107.7

Check Also

Stéphanie Auguste devient ministre des Affaires Sociales et du Travail

L’actuelle ministre des Haïtiens Vivant à l’Etranger vient d’être nommée Ministre des Affaires Sociales et …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *