Home 5 Actualités 5 Le département du sud prêt à donner une leçon au Président Martelly
JGFortune

Le département du sud prêt à donner une leçon au Président Martelly

JGFortuneLa situation socio politique du pays semble aller de mal en pis  avec notamment  l’Administration Martelly/Lamothe, selon les propos de  l’ex- sénateur du sud Gabriel Fortune qui en profite pour annoncer la tenue ce jeudi 13 septembre 2012 d’une journée de grève générale  dans le département en signe de protestation contre les agissements du pouvoir en place.

Apres les diverses scandales à répétition que fait l’objet le camp présidentiel, une certaine frange de la population du sud d’Haïti ou, rappelons-le le Président Michel Joseph Martelly avait remporté les élections à près de 83% du  suffrage universel, se prépare à donner une leçon au pouvoir. Une information confirmée par  que l’ex- sénateur du Sud, Gabriel Fortune lors d’une intervention  à l’émission « Haïti Débat » ce  sur radio SCOOP FM.

En effet, au cours d’une réunion tenue au local de la chambre du commerce dans le sud, plusieurs secteurs dont, celui des enseignants, des grands commerçants du département, du secteur informel et de la vie politique se sont entendus pour lancer un grand mouvement de grève dans tout le département le  jeudi 13 septembre 2012.

Ce mouvement de grève vise selon Gabriel Fortune, à donner un avertissement aux  décideurs du pays  pouvoir ainsi que les parlementaires, qui, jusqu’ici peinent  à jouer  pleinement leur rôle dans l’orientation politique du pays.

Selon Gabriel Fortuné, le Président de la République  est reproché de ne pas tenir ses promesses et de s’ouvrir à des gens qui au départ étaient ces ennemis farouches. Il cite en exemple, l’ex sénateur du sud-est, Joseph Lambert qui avait annoncé la couleur lors des élections présidentielles et législatives de 2011, voyant que son parti allait perdre.

En outre, il déplore l’attitude du Président Martelly qui parlait de rompre avec l’ancien système alors qu’il se sert dans son entourage de gens connu pour leur habilite à duper la population en organisant des élections truquées. Certes, le chef de l’Etat est sur la route de la dépravation et de l’incertitude s’il continu dans la logique qu’il veut conduire le pays avec un CEP, anti constitutionnel a-t-il fait savoir.

Plus loin, se basant sur le comportement  de Michel J. Martelly, M. Fortuné dit craindre que le Chef de l’Etat ait recours à la répression pour affaiblir tout mouvement de protestation.

En fait, M. Fortune semble, entre autres, détenir la clef pour une véritable sortie de crise qui  pourrait contribuer au bien-être de  tous. Vue la complexité de la crise née, selon l’ancien délégué départemental du sud, de l’entêtement du Premier citoyen de la nation, lorsqu’il a mis en vigueur la constitution de 1987 amendée. M Fortuné propose la mise en veilleuse de la constitution amendée et la création d’un   pacte de gouvernabilité ce, jusqu’à la fin du mandat quinquennal de Michel Joseph Martelly.

En somme, M. Fortune estime qu’il n’est pas en guerre avec les hommes au pouvoir mais veut lancer un  appel au réveil national  dans la perspective de porter le Président de la République à donner une nouvelle orientation à sa politique.

Réagir à cet article

About Scoop FM 107.7

Scoop FM 107.7

Check Also

Taxe de $ 186 imposée aux Haïtiens de la diaspora, Stéphanie Auguste précise

La ministre des Haïtiens vivant à l’étranger tente de dégonfler ce qu’elle appelle une rumeur. …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *