Home 5 Actualités 5 La Corruption règne en maitre dans l’administration Publique haïtienne
senatus_2

La Corruption règne en maitre dans l’administration Publique haïtienne

senatus_2Haïti constitue l’une des pays où la corruption est monnaie courante. D’ailleurs, dans plusieurs rapports de l’ONU sur la corruption dans le monde, il en vient qu’Haïti soit a mainte reprises classée parmi peloton de tête. A son arrivée  au pouvoir, le Président Joseph Michel Martelly a fait du combat contre la corruption son cheval de batail.  En ce sens des opérations ont été menées  dans le cadre de cette lutte. Conséquences : Des  marchandises confisquées. Tout récemment, deux cas de corruption ont été interceptés  par les autorités impliquant des cadres de l’Administration Publique.

 

Intervenant à l’émission « Haïti-Débat » ce mardi 28 Aout 2012 sur Radio Scoop Fm, le Commissaire du Gouvernement de Port-au-Prince, Me Jean Renel Cenatus, a apporté  des explications relatives à l’avancement de la lutte contre la corruption dans le pays. Selon, Me Jean Renel Cenatus, deux cas de corruption font actuellement l’objet de poursuite auprès du parquet de Port-au-Prince.

L’un des cas concerne la disparition de deux containers de produits cosmétiques dans le parking de la douane des Gonaïves. D’un autre coté, des individus auraient été surpris en flagrant délit, par le parquet de Port-au-Prince,  en train de vendre des matériels   (brouettes, pelles etc.) destinés à la population pour effectuer des travaux de nettoyage suite au passage de la tempête Isaac. Plusieurs personnes ont été appréhendées dont la directrice du ministère de l’Intérieur, Mme Baker qui aurait, selon l’un des individus arrêtés, fourni les matériels, a indiqué le chef du parquet de Port-au-Prince.

En ce à trait au  dossier de deux containers de produits cosmétiques disparus au niveau de la douane des Gonaïves , Me Cenatus a fait savoir que l’action publique est mise en action contre toute personne qui serait de près ou de loin impliquée  dans cette affaire. Il  a dénoncé un certain Patrick Chemalie qui serait le principal concerné  par cette affaire. Quatre (4) personnes, confirme le Commissaire seraient déjà sous les verrous. Il s’agit deux employés de la Direction Générale des Impôts (DGI) et deux personnes de l’Administration des douanes. Me Cenatus, souligne par ailleurs, que d’autres personnes sont activement recherchées par le Parquet dans le cadre de ce même dossier. Interrogé sur le lieu où les containers ont été saisis et les produits qu’elles contenaient, Me Cenatus n’a pas voulu donner trop de détails, laissant au tribunal de première instance  de faire son travail.

Le présumé accusé dans ce dossier, M. Patrick Chemalie est jusqu’ici introuvable. Notons, par ailleurs, qu’un mandat d’amené a été émis contre ce dernier. Du même coup, nous confie Me Cenatus, M. Chevalie est frappé d’interdiction de quitter le pays jusqu’à ce que l’affaire soit éclaircie.

Pour Me Cenatus, la lutte contre la corruption demeure  l’une  des priorités du Gouvernement. Il souligne, en outre, qu’une commission formée de représentant de différentes  unités a été mise sur pied à cet effet et commence à donner des résultats.  Il rappelle que cette commission  est composée de membres de l’Unité de Lutte Contre la Corruption(ULCC), de la police Nationale d’Haïti (PNH) et de l’Unité  Centrale de Renseignement Financier (UCREF)

Réagir à cet article

About Scoop FM 107.7

Scoop FM 107.7

Check Also

Le département d’État recommande l’arrêt du TPS…

Plus de 300 000 ressortissants de pays de l’Amérique centrale et d’Haïti, bénéficiaires du TPS, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *