Home 5 Actualités 5 Haïti /Elections : Martelly s’engage à rétablir la confiance
matel

Haïti /Elections : Martelly s’engage à rétablir la confiance

matelAu terme d’un forum réunissant les partis politiques et la société civile tenu hier mardi à Juvénat  autour de la crise actuelle, le président de la république a réaffirmé sa volonté d’avancer avec le processus électoral tel qu’il a été constitué.  Michel Martelly qui se dit rester ouvert au parlement, propose de renforcer le dialogue avec celui –ci et les secteurs représentés au forum afin de compléter les sièges vacants au Conseil électoral permanent et du même coup rétablir la confiance.

 

Dans la perspective  de combler la machine électorale qui fonctionne jusque –la  à six membres en attendant la désignation par le parlement de ses représentants, le premier citoyen de la nation propose l’extension aux présidents des commissions et divers blocs politique au parlement du dialogue déjà initié avec les présidents des deux chambres.

Prenant la parole devant des dizaines  de représentants de la classe politique et de la société civile, Michel Martelly a également promis de poursuivre le dialogue avec les secteurs concernés tout en insistant sur la nécessité de respecter scrupuleusement les prescrits constitutionnels.

Il faut souligner que la principale préoccupation de la majorité des intervenants à ce forum est l’absence de confiance dans l’institution électorale. A cet effet, le président de la publiquement a pris formellement l’engagement de la  rétablir au nom de l’état de droit qui lui est si cher, a-t-il martelé. Les élections seront libres et démocratiques, a garanti le chef de l’état. Il a tenu à rappeler que pour avoir été victime d’élections frauduleuses, il ne saurait tolérer une quelconque dérive qui pourrait conduire le pays vers une crise insurmontable.

Parmi les participants on distinguait Maryse Narcisse de Fanmi Lavalas et certains des adversaires les plus farouches au projet présidentiel, Jean André Victor (PLH), Turneb Delpé (PNDPH), l’ex-candidat à la présidence Jean Henry Céant, l’ancienne Sénatrice Edmonde Supplice Beauzile, présidente de la Fusion, passée à l’opposition depuis un certain temps, et Evans Paul (KID).  D’autres partis de l’opposition tels que l’Organisation du Peuple en Lutte (OPL), Le Rassemblement des Démocrates Nationaux Progressistes (RDNP) entre autre INITE ont été les grands absents.

Réagir à cet article

About Scoop FM 107.7

Scoop FM 107.7

Check Also

Stéphanie Auguste devient ministre des Affaires Sociales et du Travail

L’actuelle ministre des Haïtiens Vivant à l’Etranger vient d’être nommée Ministre des Affaires Sociales et …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *