Home 5 Actualités 5 Haïti : Michel Martelly entend amnistier Duvalier et Aristide

Haïti : Michel Martelly entend amnistier Duvalier et Aristide

Le président élu d’Haïti, Michel Martelly, qui prendra les rênes du pays dans quelques trois semaines, n’a pas écarté la possibilité d’amnistier les anciens présidents Jean-Claude Duvalier et Jean-Bertrand Aristide afin de favoriser l’inclusion et la réconciliation du pays.

 

« On ne s’empressera pas de prendre des décisions, mais la tendance veut que je penche du côté de l’amnistie et de la clémence, de sorte que l’on puisse penser à demain et non pas au passé. Mais il faudra toujours tenir en compte du passé pour ne pas répéter les erreurs », a déclaré Michel Martelly dans une entrevue à la presse montréalaise.

Le nouveau président d’Haïti estime que le cas des deux anciens dirigeants haïtiens n’est pas particulier. « La Constitution d’Haïti ne prévoit pas l’exil. Ils sont bel et bien chez eux et je leur dis bienvenue. S’ils ont eu des problèmes où s’ils ont mal agi par le passé, cela a à voir avec la justice », a analysé Martelly.

A son avis, la présence d’Aristide et de Duvalier [Fils] au pays est opportune pour lancer la réconciliation et l’inclusion.

« Il ne s’agit pas de prôner l’idéologie. Mon gouvernement au un plan pour l’avenir. J’ai toujours évité de planifier sur le passé. Je dirais tout simplement que nous pourrons éventuellement penser à ça (l’amnistie) dans la mesure où ceux qui ont été blessés dans le passé comprennent la nécessité de se réconcilier. Avant de penser à ça, il faut faire un travail de sensibilisation et de réconfort pour comprendre les victimes et respecter leurs sentiments », a encore dit celui qui deviendra à partir du 14 mai 2011 le 56e président d’Haïti.

Par ailleurs le président Martelly a réitéré sa volonté de changer Haïti et redonner confiance à la population et à la communauté internationale, en mettant fin à des décennies de corruption et de gaspillage.

M. Martelly qui vécu pendant un certain dans la diaspora  en a profité pour s’adresser une nouvelle fois à cette dernière, l’appelant à revoir sa relation avec la mère patrie.

Réagir à cet article

About Scoop FM 107.7

Scoop FM 107.7

Check Also

Taxe de $ 186 imposée aux Haïtiens de la diaspora, Stéphanie Auguste précise

La ministre des Haïtiens vivant à l’étranger tente de dégonfler ce qu’elle appelle une rumeur. …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *